La MRC Pontiac adopte un budget de 9,5 millions de dollars pour 2023

0
9

Maryam Amini

CAMPBELL’S BAY – Lors de la réunion du 23 novembre du Conseil des maires (CM) de la MRC de Pontiac, un budget équilibré de 9,5 millions de dollars pour l’année 2023 a été présenté et adopté. Dans une annonce faite le lendemain, la MRC s’est engagée à utiliser ce budget pour « la relance et le développement économique de la région tout en se concentrant sur ses propres compétences, telles que l’évaluation foncière, la sécurité publique et l’aménagement du territoire. »

Les revenus prévus pour 2023 sont de 9 504 059 $, soit environ 850 000 $ de plus qu’en 2022 ; cependant, en 2022, une injection d’environ 341 000 $ de l’excédent accumulé a été nécessaire pour équilibrer les revenus et les dépenses ; pour 2023, aucun transfert n’a été nécessaire, laissant l’excédent accumulé à 500 000 $, selon la préfet, Jane Toller. Les revenus provenant des subventions et des services s’élèveront à 5,3 millions de dollars, dont 3 millions de dollars de subventions au développement.

Revenus

Sur les 9,5 millions de dollars de revenus, il y a une augmentation globale des parts municipales d’un peu plus de 740 000 $ malgré une diminution de la valeur des parts de 0,135 $ à 0,1329 $ par 100 $ de valeur foncière normalisée. La directrice des finances de la MRC, Annie Vaillancourt, a expliqué l’augmentation prévue des revenus des parts en déclarant : « Le total des parts a augmenté mais le taux a un peu diminué. Les valeurs normalisées de chaque municipalité sont élevées. Les parts sont calculées sur ces valeurs, donc si elles augmentent et que nous gardons le même taux, les parts montent. Dans ce cas, le taux a un peu baissé mais pas assez pour faire baisser le revenu des parts. »

Dépenses

Le sommaire des dépenses comprend : l’administration 1 814 380 $ ; la sécurité publique et l’ingénierie 585 090 $ ; l’évaluation 1 247 918 $ ; la planification et le développement de l’utilisation des terres 2 227 158 $ ; les projets et activités de développement économique 2 872 984 $ ; le transport 605 039 $ ; les programmes de rénovation 31 500 $ ; les coûts de financement et les dépenses en capital 99 990 $ ; et les coûts d’élection du préfet par vote universel (au prorata sur quatre ans) 20 000 $.

Par rapport à l’année dernière, les dépenses de transport ont augmenté d’environ 50 000 $ et les dépenses professionnelles en ressources humaines ont également augmenté d’un peu plus de 100 000 $. Il n’y aura pas d’augmentation des salaires versés au directeur et aux maires.

La MRC de Pontiac est responsable de la gestion des dossiers suivants : L’aménagement du territoire ; l’évaluation foncière ; la gestion des terres publiques intramunicipales (TPI) et du territoire non organisé (TNO) de Lac-Nilgaut ; le développement éco-nomique et culturel ; la gestion des matières résiduelles ; la gestion des cours d’eau ; la gestion des baux récréatifs, des carrières et des sablières ; la sécurité publique ; le marketing territorial ; les sports et loisirs ; les ventes de propriétés pour non-paiement de taxes ; et le bureau régional des permis. De plus, la MRC de Pontiac gère plusieurs programmes d’aide financière, tels que l’entente de développement culturel, les programmes Rénorégion et d’adaptation de domicile, ainsi que les Fonds des régions et de la ruralité (FRR).