La MRC demande à Trebio de garder ses biens dans le Pontiac

0
15

Allyson Beauregard

LITCHFIELD – Six ans après l’arrivée de Trebio Inc., une entreprise de

Allyson Beauregard

LITCHFIELD – Six ans après l’arrivée de Trebio Inc., une entreprise de
production de granules de bois, dans le Parc industriel du Pontiac, Investissement Québec (IQ), le créancier principal de Trebio, est en voie de liquider quelques-uns de ses biens, dont les installations de séchage du bois et de production de granules. Selon Chantal Corbeil, responsable des communications à IQ, contrairement à ce qui était rapporté dans les médias, Trebio n’a pas déclaré
faillite: « IQ est à la recherche d’acheteurs afin de relancer la production », précisait-elle.
Un appel d’offres pour la vente des biens de Trebio a été émise par le syndic de faillite Raymond Chabot Inc., mais a dû être retiré à cause d’une technicalité: un nouvelappel d’offres sera émis dans un avenir rapproché.
Dans une lettre adressée à Investissement Québec, le préfet de la MRC Raymond Durocher insistait sur l’importance des équipements de Trebio dans le projet d’un Centre de conversion de la biomasse (CCB) et demandait à IQ d’en tenir compte si elle trouve un acheteur et vend les équipements de Trebio:
« Trebio était un partenaire important dans le développement de la
filière de la conversion de la biomasse et il est essentiel que les biens de la compagnie soient vendus à une entreprise qui poursuivra les activités de Trebio dans le Pontiac », pouvait-on lire dans cette lettre.
« La MRC veut que les équipements demeurent et soient en activités dans le Pontiac. Le projet de CCB pourrait se déployer dans le Pontiac sans ces équipements, mais ils sont importants pour la suite de ce projet », ajoutait M. Durocher.
Selon Danielle Bélec, responsable des communications stratégiques à la MRC de Pontiac, les biens de Trebio jouent aussi un rôle important dans le
Plan de développement stratégique que la MRC entend dévoiler bientôt:
« Nous avons un plan pour relancer l’industrie forestière dans le Pontiac et l’usine de granules est un joueur important dans notre stratégie », déclarait-elle, ajoutant que la lettre de la MRC a été “accueillie favorablement” par Investissement Québec.
M. Durocher précisait qu’il faut maintenant attendre la décision de IQ: « Le tout est entre leurs mains, maintenant », concluait-il.
Trebio est une des trois entreprises qui se sont installées dans le Parc industriel du Pontiac. Le Parc est la propriété de Green Investment Group et de ses entreprises affiliées SSPM et L.P. Cette compagnie fait l’acquisition de sites industriels et commerciaux qui sont abandonnés ou sous utilisés en Amérique du Nord dans le but de les redévelopper. Trebio a été la première entreprise à
s’installer dans le Parc, qui était auparavant  propriété de Smurfit Stone, grâce à des prêts des gouvernements fédéral (3,5 millions) et provincial (9 millions) et de la SADC Pontiac (500 000$).  Quand Trebio s’est installé dans le Parc,
on s’attendait à voir, à terme, la création de 150 emplois.
                (TRAD:L. T.)