La mobilisation s’internationalise contre Air Canada et le gouvernement du Canada

0
26

Le Président du mouvement Impératif français et plusieurs partenaires internationaux pour la défense et la promotion de la diversité culturelle et linguistique, ici la Francophonie, réclament plus que des excuses, mais le départ « volontaire » ou mieux le congédiement, sinon le limogeage, du PDG d’Air Canada, Michael Roussea

Le Président du mouvement Impératif français et plusieurs partenaires internationaux pour la défense et la promotion de la diversité culturelle et linguistique, ici la Francophonie, réclament plus que des excuses, mais le départ « volontaire » ou mieux le congédiement, sinon le limogeage, du PDG d’Air Canada, Michael Rousseau.
Et puisque le gouvernent fédéral canadien et Air Canada ont fait le choix de nommer à la présidence-direction générale de cette Société canadienne à mission internationale un unilingue anglais qui a poussé le mépris et l’affront au point de déclarer : « j’ai été capable de vivre à Montréal sans parler français. C’est tout à l’honneur de cette ville » et comme si ce n’était déjà pas trop, il « a également avoué qu’il n’a pas comme priorité d’apprendre le français même si Air Canada est assujettie à la loi sur les langues officielles. »
Nous invitons la diversité culturelle mondiale, mais encore plus la Francophonie, à oublier cette compagnie de transport aérien, Air Canada, qui fait plus que les oublier, mais refuse même leur existence. Des compagnies d’aviation, il y en a d’autres!

Jean-Paul Perreault,
Président Impératif français (et autres)
Aylmer