La Laurentienne fusionnera ses succursales du Pontiac avec celle de Hull

0
24

Allyson Beauregard

PONTIAC – Dans une lettre du 14 octobre, le président des services financiers de la Banque laurentienne, Stéphane Therrien, communiquait avec les municipalités

Allyson Beauregard

PONTIAC – Dans une lettre du 14 octobre, le président des services financiers de la Banque laurentienne, Stéphane Therrien, communiquait avec les municipalités
affectées par la fermeture des succursales de la Laurentienne (Campbell’s Bay et Fort-Coulonge) et aussi avec la MRC de Pontiac. Cette lettre expliquait que des changements dans les besoins des clients et la popularité des transactions électroniques étaient à l’origine de cette décision.
M. Therrien confirmait que les deux succursales du Pontiac fusionneront avec la succursale de la Laurentienne sur le Plateau, à Hull, et que les clients du Pontiac devront s’y rendre pour obtenir des services au comptoir. « Même si nous fusionnons nos succursales, nous allons continuer à servir nos clients au moyen de différentes plateformes. Nous sommes en train d’étudier les possibilités. Nos clients utilisent de plus en plus les moyens électroniques pour effectuer leurs transactions bancaires, donc nous allons nous assurer de pouvoir leur offrir des services dans ce domaine », déclarait Hélène Soulard, assistante présidente adjointe aux Communications, par voie de courriel.
« La décision de fusionner ces deux succursales avec celle du Plateau était
difficile à prendre. Nous en comprenons les impacts pour la région, mais c’était
malheureusement notre seule option pour nous assurer de pouvoir continuer à offrir des services à votre municipalité et à la MRC de Pontiac », pouvait-on lire dans la lettre de M. Therrien.  Il ajoutait que les gérants des banques travaillent
présentement à élaborer un plan d’action afin de minimiser ces impacts.
La lettre spécifiait aussi que la Laurentienne a l’intention de mettre en place des solutions afin de pouvoir
poursuivre ses relations d’affaires avec la MRC de Pontiac, qui est aussi leur cliente. Au cours du dernier Conseil des maires du 18 octobre, ces derniers ont adopté une résolution qui a été envoyée à la Laurentienne durant la semaine du 24 octobre. Cette résolution explique la ferme opposition du Conseil à la fermeture de ces deux succursales. Selon Danielle Bélec, agente de communications pour la MRC de Pontiac, la banque n’a pas encore répondu.
« Cette situation a été abondamment discutée lors de la réunion du Comité plénier (du 8 novembre dernier). Le Comité a réitéré son opposition à la décision de la banque de fermer ces deux succursales et, comme client, la MRC n’a aucune intention de se rendre à Hull pour recevoir des services », rapportait Mme Bélec, ajoutant qu’une protestation, dont la forme reste à déterminer, se tiendra probablement vers la fin du mois de novembre.
­« La MRC exprimera clairement son désaccord avec cette décision », ajoutait Mme Bélec.
La Banque laurentienne a tenu à souligner que les employés auront accès à des services pour se relocaliser, prendre leur retraite ou se diriger ailleurs, tel que
convenu dans leur contrat collectif de travail.  « Dans tous les cas, pouvait-on lire dans la lettre de M. Therrien, la Laurentienne met des ressources à la
disposition des employés touchés afin de faciliter la période de transition des prochains mois. La réduction des postes par départs naturels se fera en
respectant les contrats et la convention collective ».
La date officielle de fermeture des deux succursales a été fixée au
30 juin 2017 et, selon M. Soulard, la  Banque laurentienne « analyse actuellement les possibilités concernant la bâtisses qui abritent ces succursales ».        (Tr. LT)