Jean Hébert à la tête du CISSS

0
31

Laurent Robillard-Cardinal

Le 6 mars, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, nommait Jean Hébert comme président-directeur général (PDG) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.

Laurent Robillard-Cardinal

Le 6 mars, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, nommait Jean Hébert comme président-directeur général (PDG) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais.
C’est le 1er avril que le CISSS de l’Outaouais sera en opération, absorbant l’ensemble des Centres de santé et de services sociaux (CSSS) de la région – hôpitaux, CLSC, etc. La nomination du PDG est la
première étape de l’implantation
du CISSS de l’Outaouais. Le regroupement inclut les services régionaux,  dont les hôpitaux du Pontiac et de Wakefield.
Après le scandale entourant le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), le ministère de M. Barrette insiste pour dire que la nomination de M. Hébert est le résultat d’un processus de sélection rigoureux suivant un appel de candidatures parue dans les journaux et en ligne. Le comité de sélection était composé de l’actuel sous-ministre de la Santé et des Services sociaux, un ancien sous-ministre ainsi que deux
sous-ministres adjoints.
« Avec ses compétences remarquables et sa grande expérience en gestion, M. Hébert saura relever les défis importants dans le domaine de la santé et des services sociaux », a déclaré le ministre Barrette, ajoutant que M. Hébert fait preuve de
« détermination et de transparence ».
C’est en Outaouais, au cours des dernières années, que M. Hébert a acquis une bonne partie de son expérience en gestion.
En tant que PDG, M. Hébert devra d’abord assurer l’implantation des « corridors de services » qui permettront aux patients de recevoir des soins intégrés alors qu’ils parcourent le réseau régional des soins de santé.
                                   (Trad. : CB)