Inauguration officielle du Marché du Haut-Pontiac

0
16



Sur le site du Marché du Haut-Pontiac, sur la route 148 à la     hauteur du restaurant River Club, Dany Fortin présente ses champignons sauvages, un des nombreux produits locaux     maintenant disponibles tous les vendredis et tous les samedis dans la région.                                                     (André Macron)

(Éd. André Macron)

CAMPBELL’S BAY, le 11 juin 2012 – Dans le cadre d’un projet de revitalisation des régions de Chichester et de l’Isle-aux-Allumettes, le Marché du Haut-Pontiac a finalement vu le jour et a officiellement été inauguré le 31 mai dernier.
Les organismes locaux, SADC, CLD, CDE-MRC, les municipalités de Chichester et de l’Isle-aux-Allumettes, ainsi que de nombreux commanditaires locaux ont permis à l’événement de se concrétiser. Dorénavant, ce sont une quinzaine de fermiers et d’artisans qui y vendront leurs produits tous les vendredis de 14 h à 18 h et tous les samedis de 8 h à 14 h, et ce jusqu’au 11 octobre 2014.
En plus des différents produits que l’on pourrait y trouver, petites enseignes ou jouets en bois, fruits, fleurs, légumes, livres, pains et pâtisseries diverses, confitures, gelées et autres produits culinaires faits maison, produits de beauté naturels, etc., des spectacles seront organisés permettant l’exhibition d’une personne ou d’un groupe de la région.
L’organisateur et président du marché, Nicolas Greco, et la coordonnatrice, Elsa Rochat, entendent bien attirer de nombreux clients. « Étant donné l’emplacement stratégique du Marché sur une route qui est empruntée par de nombreux individus, nous pensons que la clientèle viendra autant de l’Isle-aux-Allumettes que de Pembroke, ainsi que de Fort-Coulonge/Mansfield et de Davidson. Elle pourra être composée également des habitants de Sheenboro, de Waltham et de Chichester.
Et finalement, tous les propriétaires de chalets d’un bord ou de l’autre de la rivière des Outaouais pourraient bien y voir une belle opportunité de se ravitailler. »
Les impacts écono-miques et culturels du Marché du Haut-Pontiac, organisme sans but lucratif, sont indéniables. Non seulement, les organismes ou individus commanditaires y trouveront un excellent moyen d’y promouvoir leurs produits et leurs services, mais encore les vendeurs, eux-mêmes, acquerront une meilleure visibilité. Du point de vue culturel, les musiciens et chanteurs invités sont originaires du Pontiac et attireront autant les touristes venus d’ailleurs que les résidants ontariens et québécois.
Pour ceux qui souhaiteraient s’y rendre, le Marché du Haut-Pontiac se tiendra tous les vendredis et les samedis dans le stationnement adjacent au restaurant River Club, sur la route 148.