Huit mois de discussions sur la fusion abandonnés en une heure

0
17

Nancy Hunt
(TR: AM)


Nancy Hunt
(TR: AM)

CAMPBELL ‘S BAY – Les municipalités de Bristol et de Waltham manquaient à l’appel pour la dernière séance régulière du conseil de la MRC de Pontiac avant les prochaines élections, la réunion se tenait au Centre d’apprentissage communautaire de Campbell’s Bay. L’ordre du jour du 24 septembre se déroulait comme prévu jusqu’à ce que le dernier point soit abordé, à savoir le rapport sur les consultations publiques au sujet de la fusion municipale.
À peine quelques instants après avoir reçu le document, M.  Albert Amstrong, maire de Shawville, se demandait combien de municipalités présentes souhaitaient fusionner ? Messieurs Jack Griffin de Bryson et Raymond Durocher de Fort-Coulonge Deux maires, ont alors répondu par l’affirmative. « Je demande une résolution pour abandonner les discussions au sujet du projet de fusion », de conclure M. Armstrong.
« Nous avons la responsabilité de rendre compte des résultats et de proposer certaines recommandations », a souligné M. Ross Vowles, maire de Thorne. Le résumé indique que 75 % des 400 personnes de la région qui ont rempli les questionnaires sont « ouverts à la fusion », avec 42 % pour ceux qui préfèrent que les 18 municipalités soient réduites au nombre de quatre et 36% en faveur d’une fusion complète.
Conseiller de Litchfield et maire par substitution, M. Ken O’Leary a exhorté les municipalités à faire preuve de coopération et à améliorer leur communication alors que le préfet de la MRC de Pontiac, M. Michael McCrank se montrait plutôt sceptique quant à cette véritable collaboration entre les municipalités
Il a notamment évoqué les récents efforts de la MRC pour recueillir des données à partir de chaque municipalité afin de faire une enquête et demander des crédits de carbone régionaux. « Il a fallu deux ans pour que la MRC obtienne finalement les coûts d’électricité de chaque municipalité alors que cela n’aurait dû prendre qu’un mois tout au plus », a souligné M. McCrank.
Après une heure de débat, le maire de Otter Lake, M. Graham Hawley, a déposé une résolution : « Abandonner la question d’un scénario de fusion en faveur de ce qui suit : entreprendre des initiatives favorisant une coopération municipale de services et initier et encourager des moyens de normaliser les services et les frais pour les services municipaux à travers la MRC de Pontiac. » Neuf maires étaient d’accord. Le maire de Mansfield s’est abstenu, et le maire de Campbell’s Bay était absent au moment du vote. Les municipalités qui ont voté contre la résolution de poursuivre les discussions sur la fusion étaient celles de Bryson, de Fort- Coulonge, de L’Isle -aux –Allumettes, de Portage -du- Fort et de Thorne.
« Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer concernant le résultat de ce vote », a déclaré M. Durocher, un fervent partisan de la fusion. « Nous serons la risée de toutes les MRC ! Plus de 100 000 $ [ l’argent des contribuables ] balayé sous le tapis ». Une consultation aura lieu auprès des électeurs de Fort-Coulonge et de Mansfield. La question suivante apparaîtra sur les bulletins de vote : « Votre municipalité devrait-elle envisager la fusion avec une ou plusieurs municipalités avoisinantes ? »
« Nous avons tous passé plus qu’assez de temps sur le sujet et nous tournons autour du pot. La ou les fusions ne seraient pas aussi problématiques si les municipalités commençaient par se rejoindre un peu plus d’abord, concernant leur taux de taxation municipal par exemple », déclarait Graham Hawley au terme du débat.