Hausse de 167% des baux de location

0
15

Dans le Journal de Québec du 4
janvier dernier, on pouvait lire: « Les

Dans le Journal de Québec du 4
janvier dernier, on pouvait lire: « Les
propriétaires de chalets installés sur les terres publiques font face, depuis le 1er janvier 2016, à une hausse moyenne de 167% pour l’ensemble du Québec du loyer facturé par l’État.  Le loyer moyen passe de 429$ par année à 1144$, étalé sur cinq (5) ans ».  On parle ici d’une hausse de 143$ par année.
M. le député Fortin, une chose que votre Parti oublie de dire, c’est que les MRCs du Québec vont, elles aussi,
« planter » les propriétaires de camps avec un petit ajout, une petite facture supplémentaire. La facture pourrait se chiffrer à plus de 2 000$ au lieu de 143$.
Par ailleurs, en novembre dernier, votre chef, le Premier ministre Couillard, disait que l’implantation du registre des armes d’épaule ne coûterait rien aux
contribuables québécois. Mais on sait bien que l’argent des propriétaires de camps et celui des propriétaires d’armes à feu vient des mêmes personnes, poche gauche, poche droite: c’est toujours le même qui contribue.
Et puis, ça change quoi le registre des armes à feu, M. le député? Pour se
procurer une arme à feu au Canada, vous êtes obligé d’avoir en votre possession un permis « acquisition et possession d’arme à feu » émis par le gouvernement fédéral. Si une personne possède une arme à feu ou une demi-douzaine, ça change quoi?
Amateurs de chasse, ouvrez grand vos portefeuilles parce que le gouvernement du Québec va rentrer dedans.
Rhéal Bertrand
Mansfield