Gatineau impose du stationnement payant à l’hôpital communautaire

0
30

Allyson Beauregard


Allyson Beauregard

SHAWVILLE – Depuis sa construction dans les années 40, l’hôpital communautaire de Shawville a toujours offert du stationnement sans frais pour ses employés, les patients et les visiteurs. Cependant, ce service sera bientôt chose du passé à la suite de l’adoption, par le conseil d’administration le 24 novembre dernier, d’une nouvelle politique du CISSSO (Centre intégré de la santé et des services sociaux de l’Outaouais).
Fin mars 2017, le stationnement payant sera implanté à l’hôpital. Cependant, le stationnement continuera à être gratuit au Centre d’accueil voisin (Pontiac Reception Center) et dans les CLSCs de la région.
Selon Gneviève Côté, agente de relation avec les médias du CISSSO, cette décision a été prise afin que la politique de stationnement à l’hôpital de Shawville soit la même que dans les autres hôpitaux du CISSSO.
« Le CISSSO a été créé en avril 2015 et, en tant que nouvel organisme, nous croyons qu’il faut uniformiser nos pratiques. Nous devons aussi respecter les règlements du Ministère ».  Selon ces règlements, le stationnement doit être autosuffisant [le CISSSO ne peut pas payer pour les frais d’entretien et de déneigement, par exemple], le premier 30 minutes de stationnement doit être gratuit et tous les profits doivent servir à éponger la dette du CISSSO.
Le tarif quotidien sera de 4$, comparé à 15$ à Gatineau, et pour les employés qui utilisent le stationnement de l’hôpital, le tarif sera de 8$ aux deux semaines, comparé à 15$ à Gatineau. Cependant, Mme Côté précise que les employés ne seront pas forcés de payer pour le stationnement s’ils stationnent ailleurs, viennent au travail à pied ou à bicyclette.
Selon le Dr O’Neil de Shawville, il s’agit d’un autre exemple d’une décision imposée « d’en haut ». « Cela démontre le manque total de contrôle que nous avons maintenant sur les décisions locales. On nous a enlevé beaucoup, mais on nous en a redonné très peu », disait-il, en parlant de la fusion des hôpitaux de l’Outaouais pour constituer le CISSSO.
Le CISSSO n’est pas certain quand les travaux d’aménagement du terrain de stationnement vont débuter et quels en seront les coûts.
                       (Tr. LT)