Faites attention aux tiques cet été

0
5
Tick - parasitic arachnid blood-sucking carrier of various diseases

Les morsures d’une tique infectée peuvent provoquer la maladie de Lyme.

Greg Newing

MRC DE PONTIAC ET MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – Alors que l’été bat son plein et que les gens passent plus de temps à l’extérieur, le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) a émis un rappel sur la présence et la prévention de la maladie de Lyme.

La maladie de Lyme est causée par une souche de bactérie qui est transmise aux humains par la morsure d’une tique infectée. Bien que seule une certaine variété de tique puisse transmettre la maladie, il est important d’être vigilant car les morsures non traitées peuvent avoir de graves conséquences sur la santé, notamment de la fièvre, des maux de tête et une fatigue chronique. Pour éviter les piqûres pendant la saison des tiques (de mai à novembre), le CISSSO recommande de porter un chapeau, des chaussures à bout fermé et des vêtements à manches longues, ainsi que de rentrer sa chemise sous sa ceinture et les poignets des pantalons dans les chaussettes ou les chaussures lorsqu’on se promène à l’extérieur. Les randonneurs sont également encouragés à utiliser un insectifuge à base de DEET ou de picaridine et à éviter les herbes hautes en restant sur les sentiers entretenus.

Après être rentré chez vous après une activité de plein air, vérifiez toujours que vous-même, vos enfants et vos animaux domestiques n’ont pas de tiques. Si vous constatez qu’une tique s’est accrochée, ne l’écrasez pas et n’essayez pas de l’arracher avec vos mains, car certaines des bactéries pathogènes pourraient pénétrer dans votre sang. Au lieu de cela, retirez lentement la tique à l’aide d’une pince à épiler en la saisissant aussi près que possible de votre peau et en la tirant doucement. Après avoir retiré la tique, conservez-la dans un récipient hermétiquement fermé dans votre réfrigérateur et lavez soigneusement la zone où la tique s’est fixée avec de l’eau et du savon. Il est important de conserver la tique car elle aidera un médecin ou un pharmacien à déterminer le risque d’infection. N’oubliez pas de noter également la date et la partie du corps où la tique s’est fixée ainsi que l’endroit où vous vous trouviez au moment de la piqûre, car ces informations seront utiles lorsque vous consulterez un professionnel de la santé.

Pour réduire la présence de tiques dans ou autour de votre maison, assurez-vous de tondre votre pelouse régulièrement et d’enlever les broussailles, les mauvaises herbes ou les feuilles mortes, en particulier près des zones où les enfants pourraient jouer. Vous pouvez également créer des chemins d’au moins 3 mètres de largeur en utilisant des copeaux de bois ou du gravier entre les zones boisées, les pelouses, les patios et les aires de jeu de votre propriété.

Si vous êtes piqué par une tique ou si vous pensez l’avoir été, appelez Info-Santé au 811 ou adressez-vous à votre pharmacien qui pourra évaluer si vous avez besoin d’un traitement préventif. Si vous commencez à ressentir des symptômes dans le mois qui suit la morsure, comme une rougeur à l’endroit de la morsure, de la fièvre, des maux de tête, de la fatigue ou une raideur de la nuque, consultez immédiatement un médecin, car un traitement précoce peut réduire la durée de la maladie ainsi que le risque de complications à long terme.