En mémoire de Robert Bertrand

0
30

Sophie Demers

FORT-COULONGE – Robert Bertrand, ancien député du Pontiac, est décédé le 17 mai à l’Hôpital du Pontiac après une courte bataille contre le cancer ; il avait 69 ans.

D’abord homme d’affaires en assurance, M. Bertrand a été député du Pontiac de 1993 à 2004 pour le Parti libéral du Canada. Il a également occupé le poste de secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale en 1998. Il est resté dans ce rôle pendant deux ans.

M. Bertrand est ensuite devenu le grand chef de l’Alliance autochtone du Québec ainsi que le chef national du Congrès des peuples autochtones (CPA). L’Alliance autochtone du Québec est une organisation qui promeut et représente les droits et les intérêts des Autochtones vivant hors des réserves au Québec.

Dans une déclaration publiée par le CPA, l’organisation a souligné l’impact du travail de M. Bertrand, notant qu’il a joué un rôle déterminant dans la bataille juridique de la Décision Daniel contre le gouvernement fédéral, qui a tenu Ottawa responsable envers les Métis et les Indiens non inscrits. Le CPA a déclaré que M. Bertrand a inauguré une nouvelle ère pour l’organisation, qui continue d’avoir un impact aujourd’hui.

« L’œuvre de mon prédécesseur vivra à jamais pour servir les Premières Nations hors réserve, les Métis et les Inuits du Sud », a déclaré l’actuel chef national du CPA, Elmer St-Pierre. « Il nous manquera énormément ».

Robert (Bob ou Bobbie, comme l’appelaient sa famille et ses amis) aimait le plein air ; il était un grand chasseur et aimait aller chercher l’orignal ou la perdrix. Sa famille était musicale et il jouait de la batterie ou même des cuillères quand c’était plus approprié lors des réunions de famille. Il avait un grand sens de l’humour, plaisantait toujours et envoyait des blagues à l’eau de rose sur Facebook, se souvient sa sœur aînée, Joan.

La famille a été honorée lorsque de nombreux anciens collègues politiques ont assisté à la messe de funérailles, le mardi 24 mai, notamment l’ancien premier ministre Jean Chrétien, Martin Cauchon, ancien ministre de la Justice et procureur général du Canada, et Denis Coderre, ancien maire de Montréal, ainsi que les anciens députés Marcel Proulx et Hector Clouthier. « C’était bien qu’ils soient venus et qu’ils aient reconnu le travail qu’il a accompli », a déclaré Joan.

Il laisse dans le deuil son épouse de 43 ans, Sandra ; ses enfants Chad, Eric et Stéphane ; deux frères, Roy et Romain ; quatre soeurs, Joan, Joyce, Anne et Nancy ainsi que de nombreux neveux et nièces.

Le Journal du Pontiac offre ses condoléances à la famille et aux proches de Robert Bertrand.