Dossier du bois : le ministre Lessard forme un comité et demande un dialogue

0
15

(Éd. André Macron)


(Éd. André Macron)

QUÉBEC, le 27 mai 2014 – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et    ministre responsable du Centre-du-Québec, M. Laurent Lessard, a rencontré les acteurs du secteur forestier de la région de Maniwaki le 23 mai dernier afin de solliciter leur contribution pour relancer les activités de la scierie de Produits forestiers Résolu inc. Il leur a clairement demandé de s’asseoir ensemble et de trouver un compromis acceptable pour chacune des parties pour l’avenir des travailleurs et de l’économie locale à très court terme.
« Il est impératif pour notre gouvernement de garder les actifs de l’industrie québécoise de transformation des produits forestiers. J’ai rencontré les acteurs de    l’industrie de la région de Maniwaki pour m’assurer qu’ils soient mobilisés dans     l’atteinte d’un but commun : régler les problématiques d’approvisionnement de l’usine afin que les travailleurs puissent reprendre le travail. La concertation et le travail d’équipe sont la voie à privilégier. C’est l’avenir de toute la filière forestière régionale et des centaines d’emplois directs et indirects en Outaouais qui en dépendent », a déclaré le ministre Lessard.
L’usine de la compagnie Produits forestiers Résolu inc. de Maniwaki a arrêté ses opérations le 16 mai dernier et les 125 travailleurs sont sans travail depuis ce temps. L’usine fait face à un manque de volumes de bois lié à différentes problématiques d’approvisionnement. La réouverture de l’usine passe par l’obtention de   volumes de bois provenant de toutes les sources, soit de la forêt privée, de la forêt publique, et aussi du marché libre.
« Le temps presse pour en arriver à une solution satisfaisante concernant l’approvisionnement en bois de l’usine et la reprise des activités en forêt », a ajouté le ministre Lessard. Le ministre convoquera donc au cours des prochains jours le comité qu’il a formé « Initiative Maniwaki » afin de   mettre en place une solution optimale d’ici la mi-juin 2014.
« Depuis mon entrée en fonction, j’ai posé une série de gestes concrets que je considère comme prioritaires pour le développement du secteur forestier. J’ai mandaté un groupe de travail pour trouver des solutions dans les meilleurs délais. Il est essentiel de travailler ensemble dès     maintenant pour la relance de l’usine de Maniwaki. Tous les partenaires doivent contribuer et faire partie de la solution.    Ma collègue députée de Gatineau,                Mme Stéphanie Vallée, et moi-même travaillerons conjointement pour un dénouement positif dans les meilleurs délais. Nous devons le faire pour nos travailleurs et pour les communautés forestières de l’Outaouais », a conclu le ministre Lessard.
(Source : Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs)