Développement des îles Lafontaine au Grand-Calumet

0
24

Allyson Beauregard (Tr. L. T.)

CAMPBELL’S BAY – Les maires de la MRC et des membres de la MRC de Pontiac étaient réunis le 25 août dernier pour la
réunion régulièr.

Allyson Beauregard (Tr. L. T.)

CAMPBELL’S BAY – Les maires de la MRC et des membres de la MRC de Pontiac étaient réunis le 25 août dernier pour la
réunion régulièr.
En début rencontre, Michel Faullem, le nouvel agent de développement économique pour la MRC, a été présenté aux maires. Il sera responsable des projets de développement d’entreprises en partenariat avec
la SADC, Emploi-Québec et le programme de
travailleurs autonomes.
Ensuite, John Petty, un résidant de Shawville qui a joué un rôle-clé dans
l’organisation du Terry Fox Run dans la municipalité depuis plusieurs années, est venu demander l’aide du conseil pour faire revivre et moderniser cette activité qui devrait avoir lieu à l’école secondaire du Pontiac à Shawville le 20 septembre à 14 heures: « Durant les meilleures années de cette activité, beaucoup de personnes y participaient, mais l’engouement pour cette marche a un peu diminué. Ça va encore bien, mais nous voulons l’améliorer. Il nous faut faire revivre
l’enthousiasme pour le Terry Fox Run et avoir plus de participants à la ligne de départ », déclarait M. Petty. « L’argent, c’est important, mais ce sont les personnes qui importent le plus »,
conluait M. Petty.
Les maires ont aussi adopté le calendrier de développement culturel en vertu duquel les municipalités et les organismes sans but lucratif pourront
bénéficier d’un montant de
5 000$ de plus par année. Les fonds proviennent du ministère de la Culture. Cette dépense n’aura aucun impact sur notre budget grâce aux fonds provenant du CLD », déclarait Rémi Bertrand, directeur général de la MRC de Pontiac.
La Municipalité de Litchfield a accepté de céder le chemin de la Rivière (River Road) à la MRC pour la somme symbolique de 1$. Ce chemin, fermé à la circulation depuis 2006, servira de lien entre les villages de Bryson et de l’Île-du-Grand-Calumet et la piste cyclable PPJ.
Les îles Lafontaine
À la suite de discussions à propos du développement des îles Lafontaine dans la Municipalité de l’Île-du-Grand-Calumet, la mairesse Irène Nadeau a présenté une résolution voulant que la MRC identifie les îles Lafontaine et les rapides
du Rocher-fendu comme
projets prioritaires de développement et que la Municipalité du Grand-Calumet en assure la gérance. Mme Nadeau a insisté pour devenir
l’interlocuteur principal dans toutes les discussions concernant ces projets et que ce ne soit pas la MRC qui soit l’intermédiaire dans les discussions.
Des résidants du Pontiac et des entreprises ont
discuté de la possibilité de créer une coopérative pour le développement des îles et des rapides, qui ont la réputation d’être les meilleurs en Amérique du Nord.
Le maire de Fort-Coulonge et préfet de
la MRC de Pontiac,
M. Raymond Durocher, déclarait qu’il s’agit d’une situation qui n’est pas
simple étant donné que les îles font partie des lots intramunicipaux sous la responsabilité de la MRC.
Les îles Lafontaine
occupent 27 km carrrés et sont constituées de 60 îles, 9 rapides et 18 km de rivière. Selon Gaétan Boulanger, qui a des intérêts dans le développement du secteur, plus de 100 000 personnes les visitent à chaque année.