Lettre : l’éradication de la pauvreté

0
28

La sonde New Horizons a fait un face à face avec Pluton à une vitesse de 49 000 km/h! Si nous sommes capables de nous approcher à ce point de la planète naine, située à plus de 5 milliards de kilomètres, imaginez ce que nous sommes en mesure d’accomplir plus près de chez nous.
Rêvez! Par quoi

La sonde New Horizons a fait un face à face avec Pluton à une vitesse de 49 000 km/h! Si nous sommes capables de nous approcher à ce point de la planète naine, située à plus de 5 milliards de kilomètres, imaginez ce que nous sommes en mesure d’accomplir plus près de chez nous.
Rêvez! Par quoi
commenceriez-vous?
Je commencerais par améliorer la vie des plus pauvres de ce monde jusqu’à éradiquer complètement la pauvreté.
Oui, nous en avons les moyens!
La première phase de ce rêve a eu lieu lorsque le premier ministre canadien Lester B. Pearson a lancé la solution pour la lutte contre la pauvreté : que tous les pays riches accordent 0.7% de leur revenu national brut (RNB) aux pays les plus démunis. En 1970, de nombreux pays ont fait décoller ce projet en
s’engageant à donner une part de leur RNB à l’aide internationale. À ce jour, seuls quelques pays ont respecté leur engage-
ment de donner 0.7% :
le Royaume-Uni, la Norvège, la Suède, les Pays-Bas et le Danemark. Le Canada, lanceur de l’idée, est loin derrière avec 0.24% de son RNB.
Ce 0.7% contribuerait à combler les écarts de financement actuels et d’en venir à bout avec les maladies liées à la pauvreté, à la malnutrition, aux morts infantiles ou liées à la grossesse, etc.
Avant la tenue des élections de cet automne, demandons aux chefs des partis de nous faire
part de leur intention
d’embarquer dans le
vaisseau construit par Pearson et de contribuer à l’éradication de la
pauvreté.
Yannick Alie
Gatineau