Des voitures qui roulent au bois

0
16

André Macron


André Macron

CAMPBELL’S BAY, le 18 janvier 2014 – Toutes sortes de carburants ont été imaginés et testés pour faire avancer nos véhicules, tout en combinant efficacité et rentabilité : de l’électricité au gaz GPL, de l’essence au diesel, du biodiesel au biagazole à présent. Le procédé a été développé en Finlande par UPM, le géant national des industries du bois et du papier, qui projette de le commercialiser sous le nom de Bioverno, un biodiesel de grande qualité.
En effet, le biocarburant n’est plus conçu à partir de produits issus de la chaîne alimentaire : maïs ou autres céréales, mais il est bel et bien fabriqué à partir d’un résidu de la production de pâte à papier, le rendant ainsi à la fois durable et socialement responsable.
En 2012, l’UPM a commencé la construction de la première bioraffinerie à l’échelle commerciale à base de bois dans le monde. L’usine prévoit produire un total de 100 000 tonnes de biocarburant par an. D’autres projets similaires sont en cours en Suède et aux États-Unis.
D’ici 2014, les automobilistes, en Finlande, seront capables de faire le plein de leurs réservoirs avec ce Bioverno. Les carburants fossiles traditionnels produisent à eux seuls, rien qu’en Finlande dont la superficie est de 13 848 km2( MRC du Pontiac 12 824 km2), plus de 13 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an; le Bioverno devrait permettre de générer 80 % d’émissions en moins. Le potentiel est grand puisque 87 % de la superficie de la Finlande est forestière.
Avec un tel potentiel de ressource renouvelable, la Finlande pourrait bien servir d’exemple pour le Pontiac.