Demande d’audit externe pour la municipalité de Pontiac

0
29

Mo Laidlaw (tr. L. T.)


Mo Laidlaw (tr. L. T.)

Un audit externe a été demandé par la Municipalité au coût de 19 500 $ plus taxes auprès de la firme comptable Janique Éthier CPA Inc. La résolution fait notamment la liste des différents secteurs à contrôler et points à vérifier : 1) le département du développement urbain afin de vérifier que les revenus des permis ont bien été collectés; 2) l’analyse des salaires des différents départements de la municipalité:                                                        (vacances, heures supplémentaires, respect des contrats, etc.) et finalement, 3) l’analyse des contrats de 2010 à 2013 afin qu’ils répondent aux standards. Les résultats de l’audit ne seront rapportés qu’au maire et au conseil exclusivement.
Le maire Roger Larose a expliqué plus tard qu’il y avait un déficit de    129 292 $ l’an dernier et que le conseil voulait comprendre pourquoi afin de ne pas répéter ce même scénario. « Nous voulons que ce processus soit complètement indépendant et M. Bertrand est d’accord. » Le directeur général Sylvain Bertrand est en congé payé durant la vérification.
Une vingtaine de citoyens assistaient à la séance du conseil municipal le 8 avril 2014 au centre communautaire Marcel Lavigne à Luskville. Peut-être parce que plusieurs rencontres de groupes communautaires et de résidants avaient eu lieu, personne du public ne s’était inscrit pour intervenir. Le conseiller Jean Amyotte et le directeur général Sylvain Bertrand étaient absents.
Règlements bord de l’eau et glissements de terrain
Le principal point à l’ordre du jour était l’adoption de règlements d’urbanisme et de zonage régissant les constructions dans les zones inondables et dans les secteurs à risque de glissements de terrain et l’application des normes pour les rives, les berges et les zones inondables, afin que les règlements municipaux soient conformes aux règlements provinciaux. À noter, pour les nombreux résidants qui ont des terrains sur les berges, il sera interdit de construire, de couper les arbres ou l’herbe et de déposer la neige dans une zone de 15 mètres à partir de la ligne naturelle des hautes eaux.
La plus grande partie du village de Quyon à l’est de la rue Church et au sud de la rue Clarendon se trouve dans la zone inondable de 100 ans des rivières Quyon et des Outaouais. Une autre zone est aussi décrite comme étant une zone inondable de 20 ans. Des techniques spéciales de construction doivent être appliquées dans ces zones, dont l’installation de clapets, des fenêtres installées dans le haut des murs et l’imperméabilisation des structures.
Finances
Le contrat de SDUrbanisme pour fournir des conseils sur le développement immobilier à Quyon et au Domaine des Chutes (Luskville) a été renouvelé au taux de 85$/heure.
Les procès-verbaux des réunions du conseil sont accessibles sur le site web de la Municipalité.