Coupures de courant et autres questions de sécurité discutées lors d’une réunion publique

0
172
L'Isle-aux-Allumettes participants à la réunion de services publics : L'ingénieur d'Hydro-Québec François Noiseux, la préfète de la MRC de Pontiac Jane Toller, le maire de L'Isle-aux-Allumettes Corey Spence et le représentant des relations avec les médias d'Hydro-Québec Alain Paquette.

Peter L. Smith

L’ISLE-AUX-ALLUMETTES – Une réunion publique organisée par les municipalités du Haut-Pontiac a eu lieu le 14 septembre au Centre communautaire Harrington où des représentants d’Hydro-Québec et d’autres fournisseurs de services publics essentiels ont parlé de leurs organismes. Près de 60 personnes, dont la préfète de la MRC de Pontiac, Jane Toller, la mairesse de Waltham, Odette Godin, la mairesse de Sheenboro, Doris Ranger, le maire de L’Isle-aux-Allumettes, Corey Spence, le maire de Chichester, Donald Gagnon, le personnel municipal, d’autres élus et des représentants des Services de sécurité incendie de Pontiac Ouest étaient présents.

Alain Paquette, conseiller en relations communautaires à Hydro-Québec, et son collègue François Noiseux, ingénieur, ont parlé d’une étude menée après la panne d’électricité de février 2023 dans le Haut-Pontiac. Ils ont souligné à quel point le réseau électrique de la partie ouest de la MRC de Pontiac est unique, étant donné qu’il est synchronisé avec le réseau ontarien depuis des années. Si nécessaire, il peut être synchronisé et fourni par le système québécois, ce qui a été fait pendant un certain temps lors d’une des pannes ainsi qu’une autre solution à court terme de mettre en place des générateurs industriels comme lien de connexion.

La MRC de Pontiac a connu 40,2 heures de pannes en 2022, comparativement à 80,5 heures depuis le début de 2023. Dans certains cas, certaines municipalités ont été sans électricité pendant plus de 100 heures. Les problèmes météorologiques tels que les vents violents (21 mai et 21 juillet 2022), une tempête hivernale majeure (23 décembre 2022), une tempête de verglas (5 avril 2023) et les fortes pluies et vents forts en juillet et août 2023 sont responsables de la plupart des pannes.

De nombreuses améliorations ont été apportées pour remédier aux pannes, comme l’élagage près et sous les lignes électriques et l’abattage d’arbres susceptibles de causer des problèmes. Les travailleurs des lignes hydroélectriques ont inspecté bon nombre des lignes qui alimentent la région, ce qui a entraîné des ajustements du réseau et l’élagage. D’autres travaux d’entretien sont prévus. « D’autres solutions à long et à court terme sont à l’étude, nécessitant des investissements majeurs », ont souligné les représentants de Hydro-Québec.

De nombreux résidents se sont dit préoccupés par la sécurité des résidents pendant les pannes, en particulier avec la population élevée de personnes âgées. Le service cellulaire est très médiocre dans de nombreux secteurs et beaucoup dépendent de l’électricité pour le chauffage et les services médicaux, de sorte qu’une hydroélectricité fiable est essentielle.

Parmi les autres conférenciers figurait le sergent Yves Martineau de la Sûreté du Québec, qui a parlé du devoir du Ministère d’assurer la sécurité de la collectivité. Il a répondu à des questions sur le service 911 et sur ce qu’il faut faire lorsqu’il passe accidentellement des appels d’urgence. Il a détaillé les statistiques de L’Isle-aux-Allumettes depuis le 1er janvier; le plus grand nombre d’incidents signalés étaient liés à des problèmes de santé mentale.

Emile Trudel et Marie-Josée Roy du ministère de la Sécurité publique, ont parlé des catastrophes naturelles comme les inondations et les responsabilités des propriétaires lorsqu’ils demandent une indemnisation. Mme Toller a demandé si toutes les revendications des inondations précédentes ont été réglées; certains dossiers restent ouverts, ont noté les représentants.

Nicole Boucher Larivière et Marie-Line Laroche du Centre intégré de santé et des services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) ont parlé des soins de santé dans le Pontiac et des services offerts à l’Hôpital communautaire du Pontiac à Shawville et dans les CLSC de Chapeau et Mansfield. Ils ont également expliqué le service 811 disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour les problèmes médicaux avant de se rendre à l’urgence (choisissez l’option 1 pour une infirmière) ou de parler à un travailleur social. Pour ceux qui n’ont pas de médecin de famille, le service peut également les mettre en contact avec un médecin d’une clinique locale.

TransporAction Pontiac n’a pas été en mesure d’envoyer des représentants, mais a fourni des brochures d’information sur leurs services.