Conseil de Pontiac – Un problème de chemin privé persiste

0
221

Mo Laidlaw
Lors de la réunion du conseil de Pontiac du 14 mars 2023 à Luskville, le nouveau DG adjoint, Louis-Alexandre Monast, a été présenté par le maire Roger Larose. Il était présent avec les conseillers et le DG par intérim Mario Allen.

Dix membres du public sont entrés, et la moitié d’entre eux étaient préoccupés par les détails de la résolution récemment rédigée concernant les chemins de tolérance, à savoir le chemin Bélisle et le chemin Bord de l’Eau. Cette question a fait l’objet d’une longue discussion. Des travaux de gravier ont été effectués par les résidents et la facture a été soumise à la municipalité ; cependant, la municipalité a déclaré que ces dépenses seraient à la charge des résidents puisque ce n’est pas le conseil qui a commandé le gravier. Les habitants ont demandé une niveleuse pour niveler une petite partie de la route, mais le maire a précisé que l’entretien hivernal n’était pas inclus. «La niveleuse peut passer en juillet, a-t-il dit, nous ne pouvons pas réparer Bélisle, sinon tout le monde voudra que leurs routes soient réparées. Il a été question d’une résolution à venir sur l’entretien estival des chemins de tolérance.
La municipalité possède environ la moitié des propriétés du Bord de l’Eau, acquises à la suite des récentes inondations. Neuf lots appartiennent à des propriétaires extérieurs à la municipalité, et peut-être un quart des propriétaires ont besoin d’un accès tout au long de l’année ; par conséquent, la municipalité devrait-elle être responsable de la moitié de l’entretien ? La propriétaire du chemin ne veut pas municipaliser car cela va à l’encontre des souhaits de son père.

Le conseil approuve l’acquisition du chemin Wilmer en tant que chemin municipal, demandée pour la première fois en 2013.

Travaux publics
Le projet de règlement d’emprunt parapluie d’un million de dollars pour l’équipement des travaux publics a été adopté. Cela permettra à la municipalité d’effectuer des travaux à un coût inférieur à celui des entrepreneurs externes.
Le projet de réhabilitation des rues Murray et Clarendon a été reporté en raison de son coût.
L’achat de membranes pour la station d’épuration de Quyon a été autorisé pour un montant de 94 262 $ plus taxes / fret et livraison.
La compagnie d’assurance estime le coût des réparations au complexe municipal à 42 000 $, qu’elle couvrira.
Le DG par intérim est autorisé à soumissionner jusqu’à 2 000 $ plus les frais, pour une sellette d’occasion, aux Encans Ritchie Bros les 22 et 24 mars.

Deux demandes à la CPTAQ pour la construction de résidences au 747, ch. Pères Dominicains et au 142, ch. des Trappeurs ont été approuvées par le conseil.

Les montants suivants pour le soutien financier d’organisations locales ont été approuvés :
Blé d’Or et amis de Pontiac – 1 500 $ ;
Cercle socio-culturel – 1 000 $ ;
Club de sacs de sable – 500 $ ;
CHAL (CHAP, Centre Habitation des Aînées de Pontiac, un projet de résidence pour personnes âgées) – 2 000 $ ;
Lionettes – 500 $ ;
Amis de Chats Falls – 1 500 $ ;
Association communautaire de Quyon – 6 000 $ ;
Table autonome des Ainées des Collines – 7 750 $ ;
Centre Kogaluk – 5 000 $.

Rapports des séances du conseil : www.heritagepontiac.ca/Municipality
Site web de la municipalité : www.municipalitepontiac.com