CJEP menacé : Entrevue et marche de protestation

0
22

Arnaud de la Salle

CAMPBELL’S BAY – Le Journal du Pontiac a rencontré la directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi, Madame Sylvie Landriault, dans leurs locaux de Campbell’s Bay afin de faire le point sur la situation du Carrefour. Madame Landriault a

Arnaud de la Salle

CAMPBELL’S BAY – Le Journal du Pontiac a rencontré la directrice générale du Carrefour jeunesse-emploi, Madame Sylvie Landriault, dans leurs locaux de Campbell’s Bay afin de faire le point sur la situation du Carrefour. Madame Landriault a
confié son inquiétude           et son incompréhension concernant les mesures envisagées par le gouvernement provincial libéral. Après presque 30 ans de loyaux services à la communauté, qui ont contribué à bâtir une structure utile et reconnue, envisager une  fermeture du Carrefour     lui semble surréaliste et      pourtant celle-ci n’a pas caché sa crainte de voir tous ces efforts anéantis.
Rappelons que le Carrefour représente l’unique interlocuteur pour les jeunes qui aujourd’hui n’ont pas de droits à l’assurance- chômage, sont en échec    scolaire, n’ont pas d’emploi, veulent obtenir leur permis de conduire, recherchent un stage. Le Carrefour les accueille tous sans exception dès l’âge de 16 à 35 ans. Le gouvernement veut réduire cet âge aux 18/35 ans qui reçoivent uniquement des droits au chômage ou qui reçoivent de l’aide sociale. Ce qui signifie que tous les autres programmes qui sont proposés par le Carrefour seraient supprimés et 75 % des bénéficiaires exclus. Le Carrefour représente 12 emplois à temps plein et emploie, dans son entreprise d’insertion     « Sortir du bois », 4 saisonniers pendant 20 semaines pour l’encadrement et         30 jeunes en formation pour 18 semaines par an.
Pour exprimer son désaccord profond, le Carrefour a invité la population à se joindre à une manifestation qui est partie des locaux du Carrefour pour se rendre jusqu’au bureau du député André Fortin. Le cortège,  composé de nombreux jeunes et de toute l’équipe du Carrefour, a attiré         l’attention d’une équipe de reporters de Radio Canada. Le CJE se joindra à la grande manifestation de Montréal du 29 novembre et continue son action de protestation en invitant tout le monde a envoyer une    lettre au ministre Blais et au député pour soutenir et exprimer son attachement à l’existence du CJE. Les    personnes intéressées peuvent prendre contact avec le CJE pour obtenir une copie de la lettre à envoyer.