Championnat du monde Bristol Dryland – un succès incroyable

0
31

Arnaud de la Salle



Arnaud de la Salle

Le Journal du Pontiac s’est entretenu avec Denis Rozon, l’homme qui est derrière l’organisation de ces Championnats du monde de courses de chiens à Bristol. Pour lui, l’édition 2015 a été « un immense succès qui est allé bien au-delà de toute espérance », a-t-il affirmé.
En effet, il faut souligner que des coureurs de 16
pays étrangers ont fait le déplacement pour venir courir à Bristol et  255 équipes se sont affrontées sur la piste sablonneuse que beaucoup ont qualifié
« d’exceptionnelle ». Accompagnant ces équipes d’athlètes et de chiens, c’est un millier de personnes qui ont été présentes en support logistique et qui sont restés dans le Pontiac jusqu’à
3 semaines pour certains.
La course qui s’est déroulée entre le 28 octobre et le 1er novembre a  attiré plus de 2 000 spectateurs venus de partout en Outaouais ainsi que de l’Ontario. Depuis 50 ans que le championnat existe, c’est la première fois qu’une course se passe sans aucune plainte, de la part des coureurs ou des directeurs, c’est dire à quel point l’organisation fut bien menée.
Bill Boyd, coureur américain de la catégorie vétéran qui a participé cette année au Championnat pour représenter l’équipe des USA, déclarait: « C’est mon 3e séjour ici et je ne suis toujours pas déçu! Cette piste est la meilleure piste pour la course Dryland de toute l’Amérique du Nord! Bravo Bristol! »
La course proposait plusieurs catégories; scooter, canicross, bikejoring, chariot à quatre, six ou huit chiens et des médailles étaient attribuées pour chacune des catégories.
Les vainqueurs de la médaille d’or de chaque discipline sont les suivants : Canicross Junior féminin (1.6 mi) – Emmy Noslund (Suède); Canicross Junior homme (1.6 mi) – Asa Szegvari (US);  Chariot 8 chiens (3 mi) – Laurent Gonsolin (France); Chariot 6 chiens (3 mi) – Mike Marsch (US); Chariot 4 chiens (3 mi) – Igor Tracz (Pologne); Canicross  Vétéran féminin (2.3 mi) – Anne Van hove (France); Canicross féminin (2.3 mi) – Tessa Philippaerts (Belgique); Canicross Vétéran homme (2.3 mi) – Jean Philippe Deshays (France); Canicross homme (2.3 mi) – Antony Le Moigne (France).
Denis Rozon est confiant pour les futures éditions de la course et pense même accueillir au moins 400 équipes l’an prochain pour le Championnat national. Le prochain Championnat du monde pourrait choisir de revenir à Bristol pour 2019 ou 2020:  il fera en sorte de poser sa candidature dès que possible.
Le maire de Bristol M. Orr l’a remercié  pour tous ses efforts qui ont permis d’accueillir l’évènement dans le Pontiac.