Chambre de Commerce du Pontiac – AG annuelle

0
32

Arnaud de la Salle

Norway bay – Mardi 24 février, la Chambre
de Commerce du Pontiac tenait son assemblée générale et a profité de
l’occasion pour présenter à ses membres une réunion d’information sur la réforme du guichet unique ainsi que sur plusieurs

Arnaud de la Salle

Norway bay – Mardi 24 février, la Chambre
de Commerce du Pontiac tenait son assemblée générale et a profité de
l’occasion pour présenter à ses membres une réunion d’information sur la réforme du guichet unique ainsi que sur plusieurs
services offerts dans le Pontiac par Emploi Québec et par le Carrefour Jeunesse Emploi du Pontiac. Après avoir procédé aux votes de l’adoption du nouveau règlement de la CCP, aux votes de l’adoption de
son bilan annuel et à la
lecture de différents points, Madame la présidente, Mireille Alary, a clôturé la séance et remercié les
membres présents. Elle a ensuite présenté les quatre intervenants qui allaient  se succéder à la tribune pour y faire leur présentation.
Tout d’abord, M. Rémi Bertrand, directeur général de la MRC de  Pontiac, a pris la parole pour parler de la transition concernant la fermeture du CLD et son intégration dans la structure de la MRC. Le nouveau rôle de la MRC
dans le développement économique, qui se traduit par un partenariat étroit avec la SADC, ce qui mène à l’appellation de guichet unique des entreprises. Dans l’attente du vote de
la loi 28 en juin prochain,
il semble que la MRC
ne sache pas si elle obtiendra un financement de
800 000 $ complémentaire de la part de la province qui s’ajoute au 250 000 $ alloué au CLD et au 500 000 $ des fonds alloués à l’agriculture. M. Bertrand a expliqué la raison de la fermeture du CLD, il a affirmé que tout simplement avec 55% de réduction de budget, celui-ci ne pouvait plus faire face
à ses dépenses opérationnelles. Il a par ailleurs annoncé qu’une présentation serait proposée dès qu’ils connaîtront les avancées du gouvernement a cet égard.
Ensuite, Madame Rhonda Perry de la SADC a pris la parole pour
présenter le rôle qu’allait tenir l’organisme dans cette
nouvelle formule de guichet unique.
Elle a notamment insisté sur le rôle de la SADC dans la partie financement des projets d’entreprises. Avec son capital de 5.2 millions de dollars, elle a indiqué qu’ils avaient une capacité de financer des projets solides à des taux très avantageux. Madame Perry a aussi souligné les liens de travail étroits qu’elle entretient déjà avec la MRC pour signaler que la mise en place du guichet unique ne serait pas un effort supplémentaire à mettre en place, mais que cela s’installe dans la continuité de leur bonne relation de travail. Finalement, elle a annoncé que le 30e anniversaire de la SADC serait l’occasion de mener une campagne de marketing qui
expliquera aux entrepreneurs que la SADC est l’organisme qui peut
proposer un accès au financement.
La 3e présentation a été faite par Madame Louise Grenier, qui a expliqué aux entrepreneurs l’action d’Emploi Québec au niveau de la formation. En effet, 50 % du coût d’une formation peut être pris en charge par l’organisme, que ce soit pour un salarié ou bien pour
l’entrepreneur lui-même. Emploi Québec propose aussi des services en ressources humaines pour aider les entreprises à recruter les bons candidats.
Enfin, la dernière intervenante Madame Mishka Kucharik du CJEP (Carrefour Jeunesse Emploi du Pontiac) a présenté son action en tant qu’agente jeune entreprise en décrivant les projets mis en place auprès des jeunes. Les coupes budgétaires annoncées risquent fort de mettre son poste en péril et de provoquer l’abandon de tous les
programmes tels que Camp
entrepreneur jeunesse, Table jeunesse, etc. Le CJEP a un répit
de 15 mois avant de savoir s’il
faudra supprimer tous ces services aux jeunes.