Bravo, les finissants !

0
16



Une belle bande de comiques, ces finissants de ESSC, sans oublier leur professeur d’arts              dramatiques, David Laflèche.                                                                                (André Macron)

André Macron

MANSFIELD, le 30 mai 2014 – « Alors David, quand est-ce que tu écris ton propre show ? » Voilà le défi que Marie Gionet, la conjointe       de David Laflèche, enseignant à l’école     secondaire Sieur-de-Coulonge, lui a lancé    en ondes, il y a cinq jours de cela, sur la radio CHIP FM lors d’une entrevue à propos du spectacle d’humoristes qu’il préparait.
David Laflèche est l’initiateur du festival « Juste pour rire » mis en place il y a trois ans dans le cadre des cours d’arts dramatiques et c’est déjà une véritable institution qu’on ne raterait pour rien au monde tellement c’est bon. Les jeunes finissants choisissent    un humoriste et reproduisent à la perfection son spectacle. En tant que spectateur, je peux vous dire que c’est drôle et que l’on passe un merveilleux moment… Les jeunes aussi, ça se sent !
Une salle pleine, un David nerveux… bien entendu, avant le spectacle… On le serait à moins. David va présenter son propre « show » en entrée de jeu pour « chauffer la salle » comme on dit dans le jargon. Pour la première fois et en seulement cinq jours, c’est le spectacle qu’il a écrit lui-même qu’il va présenter et… : Bravo, David ! Tu nous as tous bien fait rire.
David s’est inspiré de faits réels et vécus lors de son expérience dans le Grand Nord, il y a huit ans de cela, comptant de nombreuses anecdotes, véritables toiles de fond sur les coutumes de        là-bas. Il a enchaîné ensuite sur son expérience à Fort-Coulonge qui, comme il en fait la démonstration dans son spectacle, sans être aussi dépaysante que dans le Grand Nord, peut être quelque peu folklorique alors qu’on est confronté ici à des coutumes et à un langage bien différents, mais tellement attachants.
Ce n’est jamais insultant, juste drôle, et en même temps rempli d’émotions car David est avant tout un enseignant. Il aime ses élèves et ils le lui rendent bien en lui faisant un grand hommage en fin de spectacle.