Bilan de la rivière des Outaouais

0
124
Science test tubes 5 filled green background

Préoccupations soulevées au sujet de la santé de la rivière des Outaouais

Sophie Demers

RIVIÈRE DES OUTAOUAIS – Garde-rivière des Outaouais a publié sa fiche de rendement du bassin hydrographique révélant diverses menaces pour la santé de la rivière des Outaouais, d’une bande de 1 271 km, ce qui lui donne une note finale de C par rapport à sa santé. Le rapport examine les changements survenus dans la rivière au cours des 30 dernières années.

« Si les problèmes ne sont pas réglés, la santé de la rivière changera à long terme », a déclaré Larissa Holman, directrice des sciences et des politiques chez Garde-rivière des Outaouais. « Les enjeux soulignés dans le rapport ont un impact sur les écosystèmes, la biodiversité et la santé des espèces vivant dans le bassin hydrographique. Nous voulons nous assurer que les gens agissent maintenant afin de ne pas faire face aux conséquences plus tard.

Selon le rapport, le changement climatique affecte grandement la rivière, en particulier le schéma de débit, qui change en raison de la crue et du dégel qui se produisent plus tôt dans l’année, perturbant les cycles écologiques et provoquant des inondations. Le rapport a également classé le développement humain ajoutant des contaminants au bassin versant comme un problème urgent : microplastiques, produits chimiques PFAS, sel de voirie et déchets nucléaires. Garde-rivière des Outaouais demande que ces contaminants soient surveillés.

Les changements dans les caractéristiques physiques du bassin hydrographique ont une incidence sur les poissons. Cependant, les programmes actuels de surveillance des espèces de poisons comportent des lacunes, ce qui rend difficile le suivi des changements au fil du temps.Enfin, le rapport souligne que les terres aménagées à des fins urbaines ou agricoles ont un impact sur la qualité de l’eau en surchargeant les nutriments, ce qui entraîne des problèmes pour l’écosystème de la rivière.

Le rapport énumère les mesures que le public peut prendre pour aider à promouvoir des pratiques d’utilisation durable des terres, à réduire l’utilisation de produits chimiques nocifs et à faire du bénévolat ou à se joindre à un programme de surveillance communautaire local ou à un organisme de protection des bassins versants.

« Même si certaines personnes peuvent avoir l’impression que leur contribution est faible, chacune de ces mesures a un impact », a déclaré Mme Holman.

Garde-rivière des Outaouais encourage les décideurs à aider en appuyant et en respectant les droits autochtones en matière d’eau ; l’harmonisation des lois et des politiques entre tous les ordres de gouvernement ; investir dans des solutions climatiques basées sur la nature ; et le financement de la surveillance communautaire.

« Nous ne pouvons pas nous permettre d’ignorer les tendances préoccupantes mises en évidence dans ce bulletin », a déclaré Laura Reinsborough, Garde-rivière et PDG.

« Les principales causes qui dégradent la rivière sont toutes d’origine humaine. Cela signifie que nous, en tant qu’humains, pouvons inverser ces tendances. Bien que la note actuelle soit un C, le bulletin donne un aperçu de la façon dont nous pouvons préserver cette ressource inestimable pour toutes les espèces et générations. Je suis convaincu que nous pouvons nous remettre sur la voie de A+ » .

Garde-rivière des Outaouais est un organisme sans but lucratif qui défend les intérêts du bassin hydrographique de la rivière des Outaouais. Leur objectif est de mobiliser les bénévoles, les communautés, les entreprises et le gouvernement pour faire face aux menaces à la santé de la rivière.