Mansfield/Fort-Coulonge remporte le prix de l’inspiration

0
38

Mansfield et Fort-Coulonge s’en prennent au prix Village-relais Inspiration

 Taylor Clark

MANSFIELD/FORT-COULONGE – Seulement un an après avoir été désignés comme village relais, Mansfield et Fort-Coulonge ont récemment reçu le premier prix dans la catégorie municipalité/organisation de la onzième édition du Prix Village-relais Inspiration.

En partenariat avec le ministère des Transports et de la Mobilité durable, la Fédération des Villages-relais du Québec met chaque année en lumière des initiatives visant à créer un sentiment d’appartenance tout en favorisant le tourisme et le développement économique.

« Il s’agit de ce que vous pouvez offrir aux gens lorsqu’ils s’arrêtent dans vos municipalités », a déclaré Sandra Armstrong, mairesse de Mansfield, qui a souligné que le désir de devenir un village relais a commencé avec les maires précédents, mais elle et Christine Francoeur, mairesse de Fort-Coulonge, ont poursuivi les efforts.

Dans le but de réduire la fatigue au volant et les accidents, le concept québécois de villages relais permet aux automobilistes de faire des arrêts fréquents.

La rénovation par Mansfield et Fort-Coulonge de l’arrêt extérieur surplombant le pont Félix-Gabriel-Marchand le long de la rivière Coulonge s’est démarquée parmi le nombre record de demandes, leur permettant de repartir avec le prix dans leur catégorie.

La reconstruction comprenait l’octroi d’une remontée faciale à l’emplacement, y compris des toilettes, ainsi que l’éclairage du pont. Grâce aux codes QR, les visiteurs peuvent manipuler les lumières et en apprendre davantage sur les 18 municipalités de la MRC de Pontiac.

« Nous espérons que cela amène des affaires au dépanneur, aux épiceries, aux stations-service et à des choses comme ça », a déclaré Mme Armstrong. « Les gens apprennent à connaître nos municipalités, alors peut-être qu’ils resteront plus longtemps la prochaine fois », a-t-elle ajouté.

L’Outaouais compte actuellement quatre villages relais.