Avenir incertain pour les services d’ingénierie du MRC

0
145

Bonnie James
Initiative de journalisme local

 MRC DE PONTIAC – L’avenir du service d’ingénierie de la MRC de Pontiac a été remis en question avec l’annonce de l’intention de la MRC de mettre fin à son entente de service avec les municipalités dans une résolution lors de la réunion du Conseil des maires du 16 août.

Depuis septembre 2018, la MRC offre des services d’ingénierie aux municipalités. Selon l’entente conclue à l’époque, les municipalités avaient droit à 15 heures de service d’ingénierie de base par année, avec la possibilité de payer des heures supplémentaires à un taux réduit. En février 2023, l’ingénieure civile de la MRC, Kim Lesage, a quitté ce poste pour assumer les fonctions de directrice générale et de greffière-trésorière. Depuis, Lesage a fourni des services d’ingénierie limités pour des projets déjà en cours.

Le poste d’ingénieur a été affiché deux fois en plusieurs mois, mais aucun candidat qualifié n’a été trouvé. « Avec le manque de main-d’œuvre partout, il y a une demande d’ingénieurs, et trouver des ingénieurs qui veulent quitter les grandes villes pour venir dans une petite ville est difficile », a déclaré Lesage dans une interview avec CHIP FM.

L’incapacité de combler le poste a laissé la MRC incapable de respecter ses obligations envers les municipalités en vertu de l’entente de services actuelle. « On ne peut pas s’attendre à ce que Kim fasse les deux… et à l’heure actuelle, sa priorité est d’être la DG », a déclaré la directrice Jane Toller.

Plusieurs maires se sont dits préoccupés. « La recherche d’un ingénieur est-elle en cours? Est-ce possible? », a demandé le maire de Shawville, Bill McCleary. « Il est très difficile d’engager une firme d’ingénierie et très coûteux. Lorsque Kim était ingénieur à la MRC, c’était bien servi et les 18 municipalités l’étaient aussi. Je ne veux pas voir le poste abandonné », a-t-il ajouté, notant qu’il comprend que Lesage ne peut pas faire les deux emplois.

Les services prendront fin 60 jours après la résolution du 16 août. Mme Lesage a déclaré qu’elle s’attendait à conclure la douzaine de projets en cours au cours de cette période. Par la suite, la MRC reviendra à fournir une liste d’ingénieurs à la disposition des municipalités par contrat, comme elle le faisait avant 2018.

On s’attend à ce que les maires décident de poursuivre la recherche d’un ingénieur ou de fermer définitivement le département plus tard cet automne.