AutonHomme devient le service d’hébergement pour hommes sur le territoire du Pontiac

0
32

Arnaud de la Salle


Arnaud de la Salle

Campbell’s Bay –  Monsieur Tyler Ladouceur a annoncé au Journal du Pontiac les nouvelles concernant l’organisme communautaire qu’il dirige. Celui-ci a reçu l’accord et le financement pour l’ouverture d’un centre d’hébergement qui sera basé à Campbell’s Bay et qui pourra recevoir 4 pensionnaires masculins. « C’est le fruit d’un long travail de négociation qui finalement nous gratifie. Ce sera aussi la création de 5 ou 6 emplois dans le Pontiac, nous avons ouvert le processus de sélection et sommes en cours de recrutement. Nous étudierons toutes les candidatures et encourageons encore les personnes intéressées à déposer leur candidature car nous avons prolongé le délai avant la clôture », a confié M. Ladouceur.
CISSS de l’Outaouais
Le président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSS de l’Outaouais), Monsieur Jean Hébert,
et l’adjoint au président-directeur général et responsable du Programme de soutien aux organismes communautaires, Monsieur Benoît Gauthier, annoncent  qu’une entente de services vient d’être conclue avec le Groupe d’entraide et de solidarité sociale pour hommes du Pontiac; AutonHomme. Cette nouvelle entente vise à le soutenir financièrement, en vue de lui permettre de développer quatre places d’hébergement transitoire et sécuritaire pour les hommes de 18 ans et plus sur tout le territoire du Pontiac. C’est une somme de 95 590$ que le CISSS de l’Outaouais versera à l’organisme pour 2016-2017 et 2017-2018. Cette entente est rendue possible suite au retrait de la reconnaissance et au financement d’un organisme qui n’était plus en mesure de respecter la mission et avait éprouvé à plusieurs reprises des difficultés à se conformer au processus de reddition de comptes.
Par ailleurs, le CISSS de l’Outaouais a toujours précisé qu’il tenait à garder cet argent sur le territoire du Pontiac et le maintenir pour une ressource d’hébergement transitoire pour les hommes. Cette entente de partenariat permettra de mettre en place et de développer des services avec l’ensemble des
intervenants du Pontiac.
Ainsi, la grande majorité des hommes en difficulté pourront recevoir les services et les soins dont ils ont besoin et poursuivre leur réintégration sociale dans une durée allant de quelques jours à jusqu’à six mois.
« Notre priorité est de s’assurer que cette clientèle soit prise en charge de façon sécuritaire et soit dirigée vers une ressource adaptée à ses besoins, bien ancrée dans sa communauté », a affirmé monsieur Hébert.