Appel à l’intérêt – projets solaires

0
108

La MRC de Pontiac lance un appel d’intérêt pour les projets d’énergie solaire

Tashi Farmilo

MRC DE PONTIAC – Dans le cadre d’un mouvement vers l’énergie renouvelable, lors d’une récente réunion du conseil, Kim Lesage, directrice générale de la MRC, a présenté une résolution lançant un appel à l’intérêt pour les projets d’énergie solaire dans le Pontiac, signalant le potentiel de la région en tant que chef de file de l’énergie solaire au Québec.

« Québec Solar a déterminé que la MRC est un secteur à très fort potentiel solaire, et Hydro-Québec est susceptible de procéder à de futurs appels d’offres alors qu’elle cherche à augmenter sa production d’énergie renouvelable. Cet appel d’intérêt permettra à la MRC d’obtenir de l’information sur le marché et de se préparer à tout projet ou idée potentiel visant à produire de l’énergie solaire dans le Pontiac », a-t-elle expliqué.

Selon la carte du potentiel photovoltaïque et des ressources solaires de Ressources naturelles Canada, la région du Pontiac est l’une des régions ayant le plus grand potentiel au Québec.

L’appel à l’intérêt, développé en collaboration avec le CREDDO (Conseil Régional de Développement Durable et d’Environnement de l’Outaouais), vise à recueillir des informations sur le marché actuel de l’énergie solaire. Le document comprend deux annexes : critères et pondération, et un formulaire exigeant l’identification, la présentation et le résumé du projet du promoteur. Le promoteur doit répondre à des critères sociaux, économiques et environnementaux, chacun avec une pondération spécifique sur une échelle de 1 à 5.

Le Comité des énergies renouvelables, présidé par le maire Alain Gagnon (Bryson), a voté en faveur de l’appel de documents d’intérêt et de leur publication sur le site Web du SEAO, le système électronique québécois d’appels d’offres et d’intérêts. Il a été publié le 27 février, avec une date de clôture du 26 mars.

L’appel d’intérêt n’engage pas la MRC à lancer un appel d’offres ou à attribuer des contrats. Au lieu de cela, il sert de moyen d’obtenir des informations pertinentes sur les projets d’énergie solaire et de se préparer à d’éventuelles initiatives futures. À l’heure actuelle, il n’y a pas de date exacte pour répondre aux promoteurs qui soumettent des propositions, car cela dépendra du nombre de soumissions.