André Fortin laisse la porte ouverte au leadership libéral

0
8

Maryam Amini

QUÉBEC – Le 7 novembre, Dominique Anglade a démissionné de la direction du Parti libéral du Québec ; cette démission a été suivie d’une réunion le 10 novembre, au cours de laquelle le parti a nommé Marc Tanguay chef intérimaire. Ces événements ont suscité des spéculations quant à la possibilité que le député du Pontiac André Fortin, qui est actuellement le seul représentant libéral à l’extérieur de la région de Montréal, envisage de se présenter à la direction du parti. M. Fortin a récemment remporté son troisième mandat avec 43,6 % des voix, une baisse de 10 % par rapport à l’élection de 2018.

Le Journal a contacté M. Fortin pour obtenir ses commentaires sur la situation actuelle du parti : « Notre parti traverse évidemment une période difficile, avec deux pertes électorales consécutives. Il semble que de nombreux Québécois, dans certaines régions de la province, peinent à comprendre qui est le parti et les valeurs et idées fondamentales qu’il représente. Pourtant, pour beaucoup d’autres, il reste le seul véhicule possible pour leurs objectifs et leurs aspirations en ce qui concerne le gouvernement du Québec. Le parti doit prendre le temps de renouveler ses politiques afin de répondre aux attentes d’un plus grand nombre de Québécois. Pour contribuer à ce processus, je m’entretiendrai avec un certain nombre de membres et de partisans du parti au cours des semaines et des mois à venir. »
Interrogé sur son intérêt pour la direction du parti, André Fortin a déclaré : « Je laisse la porte ouverte à ce stade et j’apprécie les bons mots que de nombreux partisans du parti (et d’autres) ont exprimés. Cependant, je prendrai le temps de peser toutes les considérations pour m’assurer de ce qui est le mieux pour ma famille, le parti et la région. »
Le parti libéral n’a pas encore établi les règles et l’échéancier de la campagne à la direction.