AGA de Producteurs de bois Pontiac

0
35

Deborah Powell

SHAWVILLE – L’Office des producteurs de bois de Pontiac a tenu son assemblée générale annuelle le mercredi 1er mai au Saint Paul’s Anglican Church Hall de Shawville. Une douzaine de membres étaient présents ainsi que le conseil d’administration de huit membres. Parmi les invités spéciaux figurait Gaétan Boudreault, président de la Fédération des producteurs forestiers du Québec.

Dans son message d’ouverture et ses commentaires, le président du conseil d’administration, Nicolas Brodeur, a souligné les défis majeurs auxquels font face les producteurs forestiers privés. La planification forestière est une proposition à long terme qui exige de la prévisibilité pour réussir, mais en partie en raison de la baisse récente de la demande de bois, les acheteurs ne sont disposés à conclure que des ententes d’un an. Deux acheteurs locaux, Résolu Produits forestiers et Louisiana Pacific, ont tous deux annoncé des fermetures pour le mois de mai, bien que Résolu acceptera toujours les expéditions forestières privées pendant cette période. Une entente gouvernementale visant à subventionner l’expédition de bois à pâte à Domtar à Windsor a expiré le 31 mars 2023 et n’a pas encore été renouvelée. Une quantité importante de bois produit localement est du bois à pâte et il n’y a pas d’acheteurs locaux.

Une question centrale, selon Brodeur, c’est que le gouvernement du Québec a des choses à l’envers : l’approvisionnement en bois des forêts privées devrait avoir la priorité sur l’approvisionnement des moulins tandis que la forêt publique remplit les besoins restants, mais c’est le contraire qui se produit maintenant. Les mesures environnementales exigées par les gouvernements, comme le Plan de la nature du Québec, augmentent la complexité et le coût de la planification forestière pour les propriétaires privés sans aucune assurance de financement supplémentaire.

Gaétan Boudreault a détaillé un certain nombre de questions dans sa présentation. L’une des priorités de la Fédération est d’amener les municipalités à s’inscrire à un programme qui prévoit une réduction de l’impôt foncier pour les producteurs forestiers privés inscrits. Une étude de la Fédération a démontré que cet allégement fiscal entraînerait une réduction minimale des recettes fiscales municipales (1 % en moyenne) tout en contribuant à stimuler l’activité économique locale. À ce jour, 44 municipalités du Québec ont adhéré au programme.

La préfète du Pontiac, Jane Toller, était présente à une partie de la réunion et a proposé un plan qui permettrait à la MRC de contribuer en sensibilisant les maires, en aidant à bâtir des membres actifs et en aidant à la commercialisation des produits du bois.

Elle a laissé entendre qu’elle espérait de bonnes nouvelles d’ici l’automne concernant un nouveau propriétaire pour l’un des moulins actuellement inactifs du la Pontiac.

Quatre des huit sièges d’administrateur étaient à élire cette année et les résultats ont été les suivants : Chuck Huckabone continuera de représenter le secteur 1 (Municipalité de Pontiac) et assumera également le rôle de président, Robert Bouvrette demeure représentant du secteur 5 (Portage-du-Fort, Bryson, Lower Litchfield et L’Île-du-Grand-Calumet) et Mike Gagnon continue dans le secteur 7 (Chichester et municipalités ouest) en plus d’occuper le poste de directeur général. Le siège du secteur 3 (Thorne, Aldfield et Alleyn-et-Cawood) est maintenant vacant, car l’ancien représentant qui était également président, Nicolas Brodeur, ne s’est pas candidat à sa réélection.