90 kilomètres de Route verte menacés de disparaître en Outaouais

0
17

La conversion du Cycloparc PPJ en sentier de véhicules hors-route (quad) est envisagée depuis avril dernier par la MRC du Pontiac.

La conversion du Cycloparc PPJ en sentier de véhicules hors-route (quad) est envisagée depuis avril dernier par la MRC du Pontiac. Le Cycloparc PPJ est partie intégrante de la Route verte transquébécoise depuis 2008 et cette homologation a permis à la MRC d’obtenir, en 2018, une subvention de 80 000 $ du ministère des Transports pour contribuer aux frais d’entretien du Cycloparc PPJ. L’homologation du Cycloparc PPJ comme partie intégrante de la Route verte est formalisée en vertu d’un protocole d’entente entre la MRC et Vélo Québec, qui agit comme mandataire pour le gouvernement du Québec dans le développement et la pérennité de cet itinéraire national cyclable.
Pour Vélo Québec, une éventuelle utilisation par les quads de ce sentier est tout simplement impossible et contre-indiquée afin de préserver la sécurité des piétons et des cyclistes qui empruntent le Cycloparc PPJ et afin aussi de préserver la qualité de la surface de roulement. L’usage de véhicules motorisés et véhicules
hors route est d’ailleurs interdit sur les portions en sentier de la Route verte, et ce partout au Québec.
Vélo Québec est toujours en attente d’une rencontre avec les dirigeants de la MRC du Pontiac afin de faire valoir l’importance de préserver l’intégrité de la Route verte dans la région de l’Outaouais au bénéfice des cyclistes, des promeneurs, jeunes et moins jeunes.
La Route verte est un itinéraire cyclable de 5 300 kilomètres qui permet de traverser le Québec à vélo du nord au sud et d’ouest en est. C’est une réalisation unique en Amérique du Nord qui touche près de 400 municipalités et rejoint les trois quarts de la population québécoise. Elle a un impact positif sur la
santé, les loisirs, le tourisme, la qualité de l’environnement, le développement des villes et des régions ainsi que les revenus fonciers des municipalités. La Route verte est un outil de développement économique et social qui favorise la mobilité active, un actif de 475 millions $.

Stéphanie Couillard
Vélo Québec