Une première assemblée générale pour la Table des aînés et retraités du Pontiac

0
17

Sur la photo, de gauche à droite : Darlene Pashak, Richard Gratton, Serena Larivière, Michel Vallières, Lise A. Romain et Jacques Jobin (TCARO).

André Macron



Sur la photo, de gauche à droite : Darlene Pashak, Richard Gratton, Serena Larivière, Michel Vallières, Lise A. Romain et Jacques Jobin (TCARO).

André Macron

CAMPBELL’S BAY, le 21 novembre 2013 – Le 21 novembre dernier avait lieu la toute première assemblée générale de fondation de la Table des aînés et retraités du Pontiac, un organisme légalement constitué le 18 septembre 2013.
La Table des aînés et retraités du Pontiac s’est donné comme mandats principaux de soutenir et/ou de développer des initiatives répondant aux besoins et aux intérêts des aînés de la MRC du Pontiac dans leur quotidien, de permettre aux aînés d’avoir une qualité de vie digne tout en demeurant dans leur lieu de résidence, d’accompagner les aînés les plus   vulnérables vivant des situations d’isolement ou de pauvreté et finalement, de favoriser les échanges et la concertation aux niveaux local, régional et national entre les différents organismes et les personnes concernées par la qualité de vie des aînés.
Devant le vieillissement de la population partout au Québec, différents portraits ont été réalisés en Outaouais sur la santé de la population, sur le soutien alimentaire aux aînés de la région, sur les services offerts aux proches aidants de l’Outaouais, sur la maltraitance envers les aînés et sur les communautés en Outaouais, autant de portraits détaillés qui auront permis au final de dresser le portrait détaillé des aînés du Pontiac.
Un certain nombre de conclusions ont pu alors être tirées de l’ensemble de ces observations. La population du territoire du CSSS du Pontiac étant notamment l’une des plus vieillissantes de l’Outaouais, il est nécessaire de prévoir des    services accessibles répondant au fort taux d’accroissement des 65 ans et plus qui, selon les prévisions, se prolongera jusqu’en 2030. Il est entendu également que l’offre des services devra tenir compte de plusieurs facteurs tels que l’âge,  l’état de santé, le revenu, l’état de dépendance,       la communauté locale, le sexe et la langue parlée de celle ou de celui à qui le service est offert.
Ainsi donc, plusieurs recommandations ont été prises en compte par la Table des aînés et retraités du Pontiac. Elle devra principalement se préoccuper des thèmes suivants : sécurité alimentaire, transport, accès aux services et maltraitance envers les aînés. Elle devra par ailleurs développer de nouvelles stratégies pour rejoindre les hommes et réfléchir à des stratégies pour rejoindre les 55 ans et plus afin d’éviter l’isolement qui peut survenir à l’âge de la retraite. Basée sur ces quelques recommandations essentielles, la Table des aînés et retraités du Pontiac est mieux équipée afin d’offrir une panoplie de services variés qui répondront directement aux besoins mieux ciblés de la population vieillissante du Pontiac.