Une adolescente blessée au cou par un câble en VTT

0
26

Allyson Beauregard

THORNE – Taylor Yach, une adolescente de Arnprior dont la famille a de la parenté et un chalet à Ladysmith, a été blessée au cou au cours de l’après-midi du 20 août en frappant un câble tendu lors d’une promenade en VTT sur un chemin privé.

Allyson Beauregard

THORNE – Taylor Yach, une adolescente de Arnprior dont la famille a de la parenté et un chalet à Ladysmith, a été blessée au cou au cours de l’après-midi du 20 août en frappant un câble tendu lors d’une promenade en VTT sur un chemin privé.
Selon elle, elle roulait à environ 15 km/h, en compagnie d’une amie à l’arrière de son VTT, sur un chemin qu’elle emprunte depuis une dizaine d’années. « Elle n’allait nulle part en particulier, juste une petite promenade. Depuis des années, son père et elle circulent sur ce chemin pour jouer dans les flaques d’eau qui se forment sur le chemin qui passe juste à côté d’un marécage », déclarait Angela Sacavage, la mère de Taylor.
Taylor n’a pas vu le câble avant la dernière seconde.
« Il n’y avait aucune indication ni drapeau visible.
Je n’ai pas eu le temps d’appliquer les freins ni de sauter », disait-elle. Elle a été éjectée du VTT et est tombée tête première au sol, perdant conscience pendant quelques minutes. L’ami de Taylor, qui a été blessée au bras par le câble, a été capable d’arrêter le VTT et est accourue vers Taylor pour tenter de la ranimer.  Quand Taylor a repris conscience, le couple est revenu au chalet familial avant de se rendre à l’hôpital. Taylor n’a pas subi de blessure à la colonne vertébrale et on lui a expliqué comment soigner sa blessure classée comme une « brûlure par câble ».
Mme Sacavage ajoute qu’il est difficile de déterminer si le câble avait été tendu en travers du chemin dans l’intention de blesser quelqu’un. « C’est difficile de comprendre pourquoi quelqu’un installerait un câble tendu à la hauteur
du cou sur une route », ajoutant qu’elle n’a jamais vu de panneau « Défense de passer » et que personne ne lui a dit de ne pas utiliser ce chemin.
« Je suis certaine à 100% que les propriétaires de chalets sur cette route
n’auraient jamais installé ce câble sans nous le faire savoir ou nous demander de ne pas utiliser ce chemin.  Les gens dans notre secteur sont très amicaux et accueillants, donc nous pensons qu’il doit s’agir de quel qu’un d’en dehors du secteur », concluait-elle.
Les policiers ont été mis au courant de l’incident et poursuivent leur enquête.                
                              (Tr.LT)