Un sujet brûlant Les 4 roues autorisés sur la PPJ?

0
16

Allyson Beauregard (tr. L. T.)

MRC de PONTAIC – Au cours du conseil des maires de la MRC le 19 avril dernier (voir rapport en page 9), Bill Stewart, maire de Campbell’s Bay, suggérait qu’un comité soit formé pour étudier la possibilité de permettre aux quads (VTT) d’utiliser

Allyson Beauregard (tr. L. T.)

MRC de PONTAIC – Au cours du conseil des maires de la MRC le 19 avril dernier (voir rapport en page 9), Bill Stewart, maire de Campbell’s Bay, suggérait qu’un comité soit formé pour étudier la possibilité de permettre aux quads (VTT) d’utiliser
l’accotement de la piste cyclable PPJ pour qu’ils puissent plus facilement
circuler d’une municipalité à l’autre dans le Pontiac.
« Les quadistes qui veulent se rendre à Campbell’s Bay en provenance de Mansfield et du Haut-Pontiac doivent faire le détour par le parc Leslie. Ils ne rencontrent aucun commerce sur leur route », déclarait M. Stewart.  Terry Murdock, maire de Thorne, endossait cette position, suggérant que les quads aient le
droit de circuler sur les routes de campagne.  « Cela représente un énorme potentiel économique en accroissant le tourisme dans la région. Les gens se
sentiraient comme s’ils prenaient leurs vacances dans le Pontiac à chacune de leur visite », ajoutait-il.
Selon le préfet Durocher,  le projet de permettre aux quads de circuler sur les routes de campagne et le long de la PPJ serait difficile à réaliser: « Chacune des routes qui serait utilisée par les quads devrait recevoir l’autorisation du ministère des Transports et, à plusieurs endroits, il n’y a pas de place le long de la PPJ, alors il faudrait y construire des sentiers. Qui va payer pour leur construction et leur entretien? », déclarait-il, faisant remarquer que des quads seraient tentés d’utiliser la PPJ plutôt que le sentier, ce qui compromettrait la sécurité des utilisateurs de la piste cyclable PPJ.
« S’ils voyagent le long de la piste, quelques-uns vont utiliser la piste », disait Sandra Murray, maire de Shawville.
Cette question a suscité plusieurs réactions du public, avec 20 000 visites, 200 partages d’opinion et plus de 75 commentaires sur la page Facebook du Journal du Pontiac. Les opinions étaient partagées entre les pours et les contres.
« Si la route 148 peut être partagée avec les cyclistes et les piétons, nous pouvons partager la PPJ avec les quads. Il faut bien commencer quelque part, alors pourquoi ne pas commencer ici. C’est une excellente idée et cela créerait quelques emplois dans la région et je ferais des randonnées en quad plus souvent », affichait Philippe Paquette, un résidant de Campbell’s Bay.
« Les quads sur la piste cyclable, c’est contraire à la raison d’être d’une piste cyclable. Les quads vont constamment détériorer la piste. J’utilise la piste et je peux vous dire que, si on permet aux VTT de
l’utiliser, elle sera en ruine. L’accotement de la piste est en herbe. Ça va prendre combien de temps avant que ça devienne de la boue et que la surface de la
piste soit compromise? Ce qui serait plus urgent, ce serait de compléter la piste sur l’ancienne voie ferrée jusqu’à Aylmer.  Il y a un tronçon qui manque. Et puis, si nous voulons accueillir les touristes dans le Pontiac, il faudra leur offrir des endroits pour séjourner », affichait Lee Bourbon.
Un comité de 5 maires a été formé et ils rencontreront la Sûreté du Québec, le Club quad du Pontiac, le ministère des Transports et d’autres
intervenants au cours des prochaines semaines.