Un projet d’abattoir salué par l’UPA du Pontiac

0
29

L’annonce a été faite il y a quelques semaines : un abattoir multi-espèces incluant un atelier de découpe et d’emballage sous vide devrait voir le jour à Shawville d’ici la fin de l’année. Le projet est piloté par l’entreprise Les viandes du Pontiac et son promoteur Alain Lauzon.

L’annonce a été faite il y a quelques semaines : un abattoir multi-espèces incluant un atelier de découpe et d’emballage sous vide devrait voir le jour à Shawville d’ici la fin de l’année. Le projet est piloté par l’entreprise Les viandes du Pontiac et son promoteur Alain Lauzon.
C’est un beau projet pour notre région. Depuis plusieurs années, les producteurs de la région attendent une telle initiative. Cet abattoir comporte de nombreux avantages pour le Pontiac : la création d’une dizaine d’emplois, la disponibilité de produits frais et locaux pour la clientèle et l’accès à un service d’abattage
de proximité pour les éleveurs et chasseurs de la région. Tous ces éléments permettront de dynamiser l’économie de la région.
Actuellement, seulement deux abattoirs de juridiction provinciale desservent la région de l’Outaouais. Il faut rouler près de deux heures pour accéder à celui de Thurso, qui est le plus près du Pontiac. Un service d’abattage de
proximité permettrait de réduire les coûts et le stress animal associés à un transport sur une longue distance.
L’ensemble des permis requis ont été octroyés pour ce projet, qui devra respecter les multiples lois et règlements en matière de salubrité, d’inspection des viandes, de bien-être animal et d’environnement. L’abattoir répondra aux normes halals, ce qui est une valeur ajouté et permettra aux producteurs d’accéder à un
plus grand marché. À cet égard, l’abattoir sera soumis à la réglementation de l’Agence canadienne de l’inspection des aliments en vigueur depuis 2015 pour l’abattage rituel, lequel impose de réduire au minimum le stress que subit l’animal.
Il est important d’être bien être informés et de faire la distinction entre les préjugés et les faits. C’est pourquoi j’invite la population ayant des questions au sujet de l’abattoir à participer à la rencontre d’information organisée par Les
viandes du Poniac, le 30 avril prochain à partir de 19 h au centre des loisirs de Shawville.

Philippe Lamontagne
Président UPA Pontiac