Un poteau de l’Hydro est encore debout Les conducteurs sont inquiets des très mauvaises conditions de la route 148

0
16

Un ancien poteau de l’Hydro laissé debout près du chemin Eardley inquiète les résidents tout comme le mauvais état de la chaussée.

Allyson Beauregard

MUNICIPALITÉ DE


Un ancien poteau de l’Hydro laissé debout près du chemin Eardley inquiète les résidents tout comme le mauvais état de la chaussée.

Allyson Beauregard

MUNICIPALITÉ DE
PONTIAC – Les résidents du secteur ont hâte que les travaux de réfection débutent sur le tronçon de la Route 148 entre les chemins Terry-Fox et Maple à Aylmer.
Les appels d’offres pour les travaux ont été émis en début de mai et on s’attend à ce que les travaux débutent au début du mois d’août, environ sept mois plus tard que les plans originaux.  Selon le député de Pontiac, André Fortin, le retard est dû au grand nombre d’expropriations qui ont dû être faites et à l’enlèvement des poteaux de l’électricité et des services.
Il ne reste qu’un seul poteau encore debout près de la route, ce qui inquiète les résidents, tout comme le très mauvais état de la chaussée à cet endroit. « La route est tellement mauvaise que les conducteurs doivent garder les deux mains sur le volant, déclarait Lori Perry, un résident de l’endroit. Les remorques et les véhicules lourds bondissent tout le temps. Le seul poteau est menaçant : il n’y a pas d’avertissement ou de drapeaux, un accident fatal peut survenir n’importe quand. Le poteau était à peine visible durant l’hiver et nous sommes chanceux que personne ne l’ait frappé. Nous ne pouvons pas continuer à jouer à la roulette russe sur nos routes ».
Selon M.  Perry, deux véhicules ont perdu une roue en tournant pour éviter une collision avec un véhicule hors de contrôle en sens inverse et il y a eu un accident causé par une voiture qui a frappé un nid de poule, la route a dû être fermée à cette occasion. « J’ai vu des résidents qui pelletaient de la terre et du gravier dans les trous en avant de leur propriété pour améliorer la situation », ajoutait-il.
Selon Karine Sauvé, porte-parole régionale pour le MTQ, le poteau qui reste sera retiré au début des travaux. « Le système électrique sur le poteau appartient à la Municipalité, ce qui a causé un certain délai, mais il est maintenant déconnecté », déclarait-elle.
Cependant, le Ministère n’entend pas faire de travaux d’entretien jusqu’à ce que les travaux commencent. « Étant donné que le projet comporte une réfection complète de la route et que les travaux doivent commencer bientôt, nous n’avons prévu aucune réparation avant le début des travaux », déclarait Mme Sauvé au Journal. Selon la Municipalité, cette route est de juridiction provinciale (MTQ).
La réfection complète de cette partie de la route 148, qui comprend l’élargissement des voies et des accotements, le remplacement du système de drainage et l’addition d’une section de la Route Verte, avait débuté avec l’acquisition des parties de terrains nécessaires au projet de 2012 à 2014. Les travaux de relocalisation des poteaux de l’Hydro et des services (Videotron et Bell)
ont débuté en 2015 et se sont continués jusqu’à l’automne dernier. Cinquante-cinq poteaux ont été remplacés et seulement un a été laissé debout.        (Tr. LT)