Un moratoire sur l’expansion du nucléaire

0
18

Soixante-dix groupes et organisations ont demandé au premier ministre d’inclure un moratoire sur le financement fédéral de l’expansion du nucléaire dans les lettres de mandat au Cabinet.

Soixante-dix groupes et organisations ont demandé au premier ministre d’inclure un moratoire sur le financement fédéral de l’expansion du nucléaire dans les lettres de mandat au Cabinet.
La lettre adressée par les groupes, le 4 octobre 2021, cite les récentes analyses d’experts réalisées par des chercheurs indépendants et publiées dans le 2021 World Nuclear Industry Status Report. Selon ce rapport, les petits réacteurs nucléaires modulaires (PRM) proposés par l’industrie subissent, comme les grands réacteurs, des retards et des dépassements de coûts. Ils ne seront pas prêts à temps pour un déploiement au cours des dix prochaines années, voire même jamais, et il est très peu probable qu’ils soient économiques. Il est clair que les PRM n’ont pas de rôle utile à jouer dans la lutte contre la crise climatique.
La lettre souligne que le nouveau gouvernement fédéral n’a pas reçu de mandat des Canadiens pour une nouvelle expansion du nucléaire et que la voix du public ne peut être ignorée.
La lettre exige également que le gouvernement rende public le coût prévu de son plan de développement de nouveaux prototypes de réacteurs nucléaires, y compris le coût de la gestion à long terme de leurs déchets radioactifs.

Ginette Charbonneau et Gilles Provost,
Ralliement contre la pollution radioactive
MONTRÉAL