Trois initiatives de développement agricole

0
5

Sophie Demers

MRC DE PONTIAC – Lors de la réunion du Conseil des maires (CM) de septembre aux bureaux de la MRC de Campbell’s Bay, trois initiatives axées sur le développement agricole ont été annoncées.

Accueillir les immigrants agricoles

Les quatre MRC de l’Outaouais ont déposé une demande conjointe d’aide financière auprès du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) par le biais du Programme d’appui communautaire (PAC). Les fonds serviront à la réalisation d’un projet pilote axé sur l’accueil des personnes immigrantes ou réfugiées, notamment celles qui désirent travailler dans le secteur agricole.

La MRC de Pontiac réalisera le projet au cours des trois prochaines années. Le coût du projet est estimé à 616 060 $. Le MIFI rembourse 75% et les quatre MRC participantes sont responsables du 25% restant (38 503$ chacune). Une valeur est attribuée au temps passé par un employé de la MRC travaillant sur le projet, de sorte que le déboursé financier du Pontiac sera réduit à 2 587 $ par année.

Les fonds seront utilisés pour diverses activités, notamment l’embauche d’un coordonnateur à temps plein pour mettre en œuvre le projet, la promotion de l’accueil de nouvelles communautés au sein des MRC et la création de possibilités de logement. Les fonds seront également utilisés pour développer des ressources et un accompagnement pour les nouveaux arrivants en matière d’emploi, d’entrepreneuriat et de relève. La MRC a l’intention d’identifier les terres agricoles et d’évaluer les possibilités de développement d’entreprises agricoles en collaboration avec les propriétaires fonciers et les entrepreneurs, ainsi que d’élaborer un protocole d’accueil et de créer un groupe d’échange pour créer des liens personnels et professionnels.

Révision de la zone agricole

Le deuxième projet est la révision du plan de développement de la zone agricole (PDZA). La MRC de Pontiac demande 50 000 $ au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) pour ce projet.
« Le PDZA actuel date de 2014. L’argent servira à l’embauche d’un consultant professionnel pourtravailler sur le plan. L’argent sera également utilisé pour les impressions nécessaires ou la création de cartes », a déclaré Shanna Armstrong, commissaire au développement économique pour la MRC. « Le processus de révision impliquera également de rencontrer la communauté agricole pour s’assurer que le nouveau PDZA répond aux besoins de la région. »

Développement du secteur bioalimentaire

Par ailleurs, le Conseil a annoncé l’attribution de 66 000 $ à la

Table agroalimentaire de l’Outaouais (TAO), financée par le Fonds des régions et de la ruralité. La MRC fournira également des ressources humaines pour ce projet, d’une valeur maximale de 9 000 $.

Cette somme fait partie d’un montant plus important qui sera alloué à la TAO lors de la prochaine entente, dans le but de développer davantage la production bioalimentaire (aliments biologiques) dans la région. Des discussions sont en cours avec d’autres MRC et institutions pour savoir qui se joindra au soutien financier du TAO, et de plus amples informations seront fournies ultérieurement.