Stationnement payant

0
42

La proposition d’implanter un stationnement payant à l’hôpital de la
communauté de Pontiac à Shawville a suscité beaucoup d’intérêt.
Pour en venir à une conclusion objective, il convient, à mon avis, d’examiner les faits et de remettre en question certaines croyances erronées.

La proposition d’implanter un stationnement payant à l’hôpital de la
communauté de Pontiac à Shawville a suscité beaucoup d’intérêt.
Pour en venir à une conclusion objective, il convient, à mon avis, d’examiner les faits et de remettre en question certaines croyances erronées.
(1) Cette taxe indirecte touchera aussi bien les familles des patients que celles des employés. Le Pontiac est classé comme la MRC la plus pauvre de l’Outaouais.  Il est considéré comme la deuxième MRC la plus pauvre du Québec.
(2)  Les fonds recueillis pour les frais de stationnement visent à éliminer la dette des autres institutions, principalement à Gatineau. Ils ne seront pas versés à la Fondation de l’hôpital de la communauté de Pontiac.
(3) Cette politique a été adoptée par le Conseil de la CISSSO, sur lequel nous avons peu d’influence.
On peut se demander comment le Pontiac pourrait profiter de ces décisions.
Il est peu probable que nous puissions modifier les directives gouvernementales concernant le stationnement payant pour tous les établissements de santé au Québec.
Toutefois, je crois que la CISSSO, après avoir adopté une telle politique, devrait payer pour sa mise en œuvre, car nous étions la seule institution qui avions équilibré son budget dans le passé. Je crois aussi que tous les avantages qui en découlent doivent rester dans le Pontiac.

Dr Thomas C. O’Neill
SHAWVILLE