Réunion de la MRC En souvenir de Doug Rousselle ; location de chalets tapageurs ; étude des niveaux d’eau de la rivière des Outaouais

0
112

Bonnie James
Local Journalism Initiative

MRC DE PONTIAC – La réunion mensuelle du Conseil des maires de la MRC de Pontiac s’est tenue le 20 septembre dernier au siège social de la MRC de Litchfield.

Avec le drapeau de la MRC en berne, la réunion s’est ouverte par un hommage au maire de Rapides-des-Joachims, Doug Rousselle, qui a décédé le 11 septembre après avoir lutté contre un cancer de l’œsophage. L’épouse de M. Rousselle, Joanne, s’est jointe à la réunion du conseil par appel vidéo alors que chaque maire partageait comment ils avaient été touchés par M. Rousselle. Dans un hommage émouvant, les maires ont parlé de M. Rousselle comme d’un homme de famille gentil et dévoué, qui, même malgré sa maladie, n’a jamais manqué une réunion. La conseillère des Rapides Stephany Rauche a lu un message de la directrice générale Alana Bowes et un moment de silence a été observé.

Le décès de M. Rousselle a laissé trois postes vacants au sein des comités de la MRC.

Le maire de Campbell’s Bay, Raymond Pilon, occupera le siège du Comité de la sécurité publique et Stephany Rauche siégera au Groupe de travail sur la prévention des inondations et au Comité des voies navigables.

La préfète de la MRC, Jane Toller, a déclaré qu’elle s’attendait à une élection partielle rapide pour Rapides, probablement en octobre.

Location de chalets bruyants
John et Melodie Mortensen étaient présents à la période de questions publiques pour demander au Conseil si les règlements administratifs entourant les propriétés locatives à court terme sont harmonisés. Le couple possède un chalet sur le lac Hahn à Otter Lake et dit que le lac tranquille a été en proie aux bouffonneries des locataires de chalets tapageurs au cours des trois dernières années. Hahn Lake compte huit résidents à temps plein, 34 chalets saisonniers et un chalet de location à court terme. Le chalet est répertorié sur Airbnb ainsi que sur d’autres sites de location de vacances. Mme Mortensen a déclaré que les problèmes avec le chalet de location comprennent le bruit, les ordures, l’intrusion et la destruction de la propriété (arbres coupés le long de la berge).

La préfète Jane Toller a répondu que, même si aucun règlement harmonisé n’est en cours d’élaboration, les règlements existants devraient être appliqués pour gérer les problèmes. Elle a promis de déposer la question à la réunion plénière d’octobre, déclarant « qu’il s’agit de bon voisinage ».

Compost
Le Comité de gestion des déchets de la MRC a entendu une présentation d’Uteau concernant la réception des déchets organiques. Le conseiller de Shawville, Richard Armitage, membre du Comité, a déclaré au conseil que les frais d’Uteau coûteraient beaucoup moins cher que ce qu’ils paient actuellement pour expédier des déchets organiques à Thurso. M. Armitage a indiqué que le Comité examine toujours différentes options pour ramasser le compost dans l’ensemble de la MRC.

Art et sport
Le Conseil a lancé sa collection d’art régionale annuelle Appel aux artistes, ouverte du 4 octobre au 10 novembre, afin d’acquérir une nouvelle pièce pour l’édifice de la MRC. Un comité d’analyse examinera les soumissions et l’élément recommandé sera présenté au conseil en décembre.

La MRC fait un don de 1 500 $ à l’école secondaire Pontiac pour financer un tournoi régional de hockey qui aura lieu à Shawville.

Niveaux d’eau de la rivière des Outaouais
Le Conseil a proposé d’appuyer la Ville de Clarence-Rockland dans sa pétition au ministre de la Sécurité publique du Canada demandant une étude approfondie des niveaux d’eau de la rivière des Outaouais. La résolution indique que le dégel printanier a été instable au cours des sept dernières années en raison du changement climatique et du développement dans le bassin fluvial. D’importantes inondations se sont produites en 2017, 2019 et 2023, ce qui a touché de nombreux résidents et municipalités. Clarence-Rockland dirige l’initiative interprovinciale visant à demander au gouvernement fédéral de l’aider à trouver des solutions à la gestion des niveaux d’eau. Le Conseil a également demandé la création d’un conseil consultatif transfrontalier représentant les municipalités qui les appuient. Le conseil superviserait la portée des travaux de l’étude et contribuerait aux options de mise en œuvre proposées.