Reportage sur le député fédéral de Pontiac (III) : L’industrie forestière peut être secourue, les scandales de Harper et « une nouvelle façon de faire de la politique »

0
23

Fred Ryan (Tr AdlS)


Fred Ryan (Tr AdlS)

CAMPBELL’S BAY –   Le député de Pontiac, Mathieu Ravignat, qui aussi le critique du Conseil du Trésor du NPD a présenté le plan de son parti au Journal dans cette dernière année de gouvernance des Conservateurs, la dernière année avant les prochaines éléctions fédérales d’octobre 2015. M. Ravignat exhorte ses administrés de Pontiac à trouver des moyens d’aider les industries en difficulté – comme la forêt– mais aborde aussi le changement climatique, l’éthique et les scandales politiques.
Le parti des corporations
“Le gouvernement actuel, nous dit le député, clame qu’il est le parti du commerce et de la création d’emplois, mais il suggère de regarder quelles industries sont aidées et où elles sont situées. Est-ce que l’industrie forestière est aidée ici dans le Pontiac ? Non, nous dit-il ; ajoutant que les milliards pour aider les industries pétrolières, minières et même automobiles n’aident pas le Pontiac. Harper est en train de convertir chaque agence gouvernementale et conseil en facilitateur pro-corporations. Le test n’est plus de savoir si c’est bon pour le Canada mais plutôt de savoir si          c’est bon pour le monde  corporatif ?
Il nous indique aussi leur tentative pour faire entrer les plus gros pollueurs           mondiaux en tant que partenaires dans le développement arctique, au même rang que les communautés autochtones ou les scientifiques polaires.
L’industrie forestière a eu besoin d’aide depuis des années –dans la transformation du bois pas dans l’exportation de bois brut nous dit-il. C’est un problème difficile,     concède-t-il, mais il ajoute que les Conservateurs ne semblent pas vouloir   s’intéresser à la complexité qu’ engendre l’aide aux fabricants et exportateurs de   produits à base de bois. La vision de Harper est de tout expédier en vrac, même les emplois – bois, sable bitumineux, fer – cependant le NPD veut changer cette approche en faveur de plus de soutien aux investisseurs et entrepreneurs locaux pour que des emplois à forte valeur ajoutée soient crées ici et pas en Caroline du Nord.
Le député admet que le parti Conservateur réformé accusera le NPD d’être anti-commercial mais, dit-il, cette publicité négative ne sera pas efficace         car les Canadiens ont pu voir les gouvernements du NPD dans plusieurs provinces à l’oeuvre et leur économie a prospéré sans créer d’énormes déficits comme ceux que les Conservateurs ont générés. Le NPD n’ouvrira pas la porte en grand aux           corporations multinationales, dit-il, mais préfère lancer une souscription qui            permettra au gouvernement d’investir dans les entreprises existantes pour leur permettre de se moderniser et d’acheter des       nouveaux équipements. Le NPD incluera la « loi environnement » que les marchés   d’aujourd’hui exigent et les productions en bois du Pontiac seront alors bien accueillies plutôt que de combattre les réglements européens au nom des corporation”.
 Ravignat fait référence à un fonds de 225 millions $ que le gouvernement aurait pu utiliser pour aider les scieries et usines du Pontiac mais décida d’utiliser pour de plus gros projets corporatifs. «  J’espère    que chacun dans le Pontiac aura vu ce changement de priorités », confie le député.
En exemple, M. Ravignat rappelle la décision du précédent ministre conservateur représentant le Pontiac qui décida de ne rien faire en faveur de la fermeture et des licenciements de l’usine de pâte à     papier Smurfit-Stone.
« Ethique et transparence seront un autre domaine à surveiller pendant la prochaine session parlementaire, nous dit-il.  Chaque résidant du Pontiac devrait être concerné par la façon dont leurs impôts sont dépensés par le gouvernement et nous voulons plus de transparence sur les dépenses du gouvernement et aussi sur les coupes. Nous devons changer toute cette culture du secret et un vrai changement de style de gouvernement pour accomplir cela. Avec le procès de Mike Duffy, dit-il, toute intervention du cabinet du premier ministre – Nigel Wright et les profits de Duffy – tout ceci prendra une importance centrale ».
M Ravignat et le  NPD proposeront des limites d’acessibilité – avec tous les tarifs sur les distributeurs et les cartes bancaires, «  les Canadiens sont ponctionnés à chaque fois qu’ils font une transaction. Nous avons besoin de règles en place, y compris un contrôle sur les profits excessifs des banques. Cela comprend aussi les prix de l’essence et l’orientation vers des énergies plus vertes ». Le député soutient l’allègement d’impôts accordé aux municipalités qu’Harper à renouveller « en traînant des pieds. »
Les derniers sujets d’inquiétude sont d’ordre environnemental et concerne nt le changement climatique. «  Ceci nous affecte dans le Pontiac », insiste-t-il, « sécheresse suivie de fortes pluies, vents violents et tempêtes de neige – cela va s’intensifier et nous devons nous y préparer.»   « Le gouvernement doit être forcé d’octroyer des fonds de réparations et de nettoyage » affirme-t-il.      « Ce gouvernement n’a pas le cœur à s’occuper de changement climatique. » Il veut un « fonds global » mis en place pour répondre à l’impact économique des catastrophes climatiques.
Une politique différente
« La politique doit être faite différement. » conclut-il. « J’ai rencontré tant de gens qui reconnaissent cet état de fait, et ils         sentent ceci au NPD. Nous serons la véritable voix du peuple, pas des corporations. Nous sommes le choix progressiste et        j’espère que tous les gens progressistes se rallieront à nous pour sortir les Conservateurs de notre espace. Nous avons une vraie alternative sur tous ces sujets. »