Règlement 17

0
16

Le gouvernement de l’Ontario vient d’offrir des excuses officielles aux
franco-ontariens pour l’infâme Règlement 17 qui a eu comme effet d’assimiler des dizaines de milliers d’entre eux.

Le gouvernement de l’Ontario vient d’offrir des excuses officielles aux
franco-ontariens pour l’infâme Règlement 17 qui a eu comme effet d’assimiler des dizaines de milliers d’entre eux.
Il serait aussi pertinent et approprié que la ville d’Ottawa s’excuse officiellement du génocide culturel que fut l’expropriation massive des francophones de la paroisse Ste-Anne, dans la basse-ville d’Ottawa, dans les années 60-70, et que l’église catholique (basée alors à Pembroke) s’excuse de l’assimilation forcée des francophones du Pontiac, dans les paroisses et les écoles, pendant des décennies.
Malheureusement, les effets pernicieux de ces gestes ne pourront jamais être
inversés et si ces excuses ne s’accompagnent pas d’une ouverture certaine (que je ne perçois pas), notre peuple continuera de s’assimiler.
Jean-Claude Carisse
Ex-résident de la basse-ville d’Ottawa
Pontiac