Réduction du taux d’imposition dans le budget du Pontiac de près de 11 M $

0
1

Mo Laidlaw

MUNICIPALITÉ DE PONTIAC – La première réunion mensuelle du conseil municipal en 2023 a eu lieu le 17 janvier à 19 h 30 au centre communautaire de Luskville.

Martial Mallet, le directeur de la police de la MRC des Collines (Sécurité publique), a fait une courte présentation. Le préfet de la MRC Marc Carrière et Benoît Gauthier, directeur général de la MRC, étaient également présents et disponibles pour répondre aux questions.

Le règlement 01-23 fixant le taux de taxation et la tarification des services en 2023 a été adopté. Le taux a baissé de 17 % afin de compenser partiellement les augmentations de l’évaluation. Le budget total est de 10 878 590 $. Les coûts des travaux routiers sont en hausse de 13 % (335 955 $) et la part des coûts de la MRC est en hausse de 3,3 % (78 189 $). Les résidents recevront tous les détails plus tard.

Le conseil a renouvelé la demande au gouvernement du Québec de maintenir le statut bilingue afin de permettre de continuer à offrir des services en anglais et en français, puisque seulement 42 % des résidents ont déclaré que l’anglais était leur langue maternelle.

Le conseil a mandaté la Fédération Québécoise des Municipalités (FQM) pour fournir des services juridiques au besoin en 2023, car la FQM offre ces services et des conseils en matière de ressources humaines et de relations de travail pour 135 $ à 215 $/heure. En 2022, les avocats de RPGL facturaient 150 $/heure.

Lucie St-Aubin a pris sa retraite après plus de 24 ans au service de la municipalité, dont la dernière fois à titre de responsable des communications.

Le directeur général par intérim et le directeur des finances se sont vu attribuer la rémunération des vacances non utilisées en 2022.

Jean-François Duchaine a été réembauché comme pompier volontaire et une demande de subvention pour la formation des pompiers a été faite auprès du ministère de la Sécurité publique et de la MRC des Collines.

Les travaux publics effectueront l’entretien d’été et d’hiver du chemin privé chemin Royal, car la municipalité réduit les contrats extérieurs dans la mesure du possible afin de réduire les coûts.

Le conseil demande à la Commission de Protection du Territoire Agricole (CPTAQ) d’exclure le 200 chemin Crégheur de la zone agricole afin de permettre l’implantation d’une garderie.

Le conseil autorise le regroupement des lots du 156 et 158 chemin Lilas et du 11 chemin Quero en deux lots.