Rapport du Mansfield Des moustiques, des motomarines, des forêts…

0
33

Lionel Tessier

MANSFIELD – Tous les membres du conseil et une vingtaine de citoyens
assistaient à la réunion mensuelle du conseil municipal le 6 juin dernier.

Lionel Tessier

MANSFIELD – Tous les membres du conseil et une vingtaine de citoyens
assistaient à la réunion mensuelle du conseil municipal le 6 juin dernier.
Au cours de la période d’interventions du public, des contribuables sont venus demander au conseil d’intervenir pour empêcher des motomarines (sea-doo) de causer nuisance publique et dommages aux berges dans le secteur en aval des
Chutes. Le conseil a répondu qu’il serait long et difficile d’obtenir la permission du gouvernement pour limiter la circulation navale dans ce secteur. En revanche, on a suggéré aux plaignants de recueillir autant d’information que possible à propos des conducteurs délinquants et d’en informer la Sûreté du Québec qui est responsable du respect des règlements municipaux.
M. Ronnie Godin est venu informer le conseil qu’il entend organiser un blocage de la circulation sur le chemin du Jim dans les semaines à venir pour empêcher les exploitants forestiers de l’extérieur du Pontiac de sortir le bois du Pontiac :
« Le bois appartient aux autochtones », déclarait-il.
Projet Laporte : en réponse à la demande de desservir ce secteur en
eau potable, le conseil a répondu que l’installation d’un système d’aqueduc coûterait très cher, environ 600$ du mètre linéaire. Par contre, le conseil mandatera une firme d’ingénieurs pour préparer les plans nécessaires afin que ce projet soit prêt à être présenté dans le cas où des sub-ventions gouvernementales deviendraient disponibles.
Quelques citoyens sont venus soumettre au conseil qu’il semble que le traitement contre les moustiques est peu efficace encore cette année. En réponse à ces interrogations, M. Antoine Boudreau, responsable du secteur Mansfield/Fort-Coulonge pour la compagnie DGB Environnement, a expliqué que, selon leurs relevés, le produit utilisé réduisait de 95% en moyenne le nombre d’insectes piqueurs. Ainsi, dans un secteur où on retrouverait 1 000 insectes, grâce au traitement, on n’en retrouve qu’une cinquantaine, assez pour causer quelque désagrément, admettait-il, mais bien loin des difficultés probables sans le traitement.
Il a aussi précisé que, selon leurs analyses, le virus du Nil n’était présent dans aucun des insectes analysés.
Rapports des comités
La conseillère Sandra Armstrong a rappelé le tournoi de golf au profit de la Maison Bryson le 22 juin prochain au club de golf Pontefract. Elle a aussi annoncé que le kiosque d’information touristique est maintenant prêt à recevoir
les visiteurs près de la Maison Bryson. La conseillère Claudette Pleau a rappelé  que des tournois de balle se tiendront au parc Amyotte lors de la Fête du Canada, les profits iront aux pompiers volontaires.
M. Gary Ladouceur a expliqué que les travaux de réfections du chemin du
Jim vont bon train : la surface est en préparation en vue de recevoir une couche de
0-3/4.
Il a aussi expliqué que la Municipalité poursuit ses recherches afin de trouver la méthode la plus efficace pour traiter le compost domestique : ce compostage sera
obligatoire dès 2020 dans toutes les municipalités du Québec dès 2020.