Rappel concernant le bruit, l’alcool et les parcs

0
17

(Éd. Kayla Bertrand)


(Éd. Kayla Bertrand)

LA PÊCHE – Quand on pense à la saison estivale, on pense aux vacances, aux différents festivals, mais aussi aux nombreuses fêtes que plusieurs comptent organiser à la maison ou au chalet. Possédant de nombreux plans d’eau, d’innombrables chalets et un territoire rural, l’endroit est donc propice à ce type d’activités saisonnières. On vous fait alors remarquer que 73 % des plaintes de bruit reçues le sont entre les mois de mai et de septembre et 61 % de ces plaintes concernent des fêtes extérieures avec de la musique trop forte.
Il existe à cet effet une réglementation municipale qui vient encadrer la paix et le bon ordre, plus particulièrement, le bruit. En fait, le Service de la Sécurité Publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais tient à informer les citoyens qu’il est interdit à toute personne de se trouver dans un parc municipal entre 23 h et 7 h sans l’autorisation ou un permis émis par ladite municipalité, ainsi, qu’il leur est interdit de consommer de l’alcool sur un chemin public et que les travaux de construction sont interdits entre 21 h à 7 h.
Les policiers ne peuvent pas être des témoins du « bruit excessif ». Si une personne désire qu’un constat d’infraction soit émis, elle doit obligatoirement fournir une déclaration écrite expliquant la problématique. Un constat d’infraction de 200 $ pourra alors être remis à la personne fautive.
Il est important de savoir et de comprendre qu’en matière de consommation d’alcool et de paix et bon ordre, il existe plusieurs autres situations où la réglementation municipale peut être appliquée par les policiers. La réglementation complète concernant les nuisances sonores est disponible à votre municipalité. L’une des meilleures solutions reste cependant de trouver un terrain d’entente avec ses voisins ou toute autre personne.
(Agent Martin Fournel)