Pour les ornithologues

0
34

J’ai entendu dire que l’arrivée des oiseaux annonçait le printemps.  Disons que ce dicton s’est révélé faux le 16 décembre 2013. Vers 10 h 30, en regardant par la fenêtre de ma cuisine, j’ai aperçu deux grives bien perchées dans le bouleau jaune derrière ma résidence. 

J’ai entendu dire que l’arrivée des oiseaux annonçait le printemps.  Disons que ce dicton s’est révélé faux le 16 décembre 2013. Vers 10 h 30, en regardant par la fenêtre de ma cuisine, j’ai aperçu deux grives bien perchées dans le bouleau jaune derrière ma résidence. 
Ces deux petits oiseaux sont restés environ trente minutes, mais, malheureusement, je n’ai pas pu les photographier. Si l’on se fie aux températures polaires des dernières semaines, le printemps est bien loin d’être à nos portes.

Des résidants de Davidson.