Pontiac perd un champion des médias locaux

0
40
François Carrier et Lynne Lavery, directrice générale du Journal, lors de la remise des prix du Choix des lecteurs 2022.

C’est avec des sentiments partagés que j’ai appris le départ du directeur général de CHIP FM, François Carrier : de la tristesse parce qu’au cours des huit dernières années, j’en suis venu à considérer François comme un bon ami et un collègue professionnel respecté ; mais aussi de l’excitation pour lui, alors qu’il franchit une nouvelle étape dans sa longue carrière, en apportant la meilleure qualité de gestion et de journalisme à sa nouvelle entreprise, en tant que directeur général du Droit, le quotidien de langue française d’Ottawa et de l’Outaouais.

L’expérience de François dans le domaine du journalisme radio est vaste ; avant ses 12 années passées à CHIP, il a travaillé dans de nombreuses stations en Ontario, au Nouveau-Brunswick et au Québec.  Il a ensuite occupé plusieurs postes de gestion en tant que spécialiste des communications et, depuis 2021, il a été président de l’Association des radios communautaires du Québec (ARCQ). Il a également contribué, dans le cadre d’une collaboration unique avec le Journal du Pontiac, à titre d’éditorialiste de langue française.

Tout au long de sa carrière, il s’est toujours engagé à lutter contre la désinformation qu’il considère comme une menace pour notre démocratie. Il a également été un mentor précieux pour de nombreux jeunes journalistes, tant à la radio qu’au Journal.

François laisse derrière lui de grandes chaussures à remplir et un héritage remarquable. Dans son travail avec CHIP FM, il a rapidement augmenté le nombre d’auditeurs en introduisant de nombreuses innovations : une forte concentration sur les nouvelles locales ; un changement de fréquence pour l’actuelle 101,9 FM, qui a étendu la portée de la diffusion de CHIP ;l’introduction des matchs de hockey des Canadiens de Montréal à la radio ; l’augmentation de la popularité du Radio Bingo de CHIP et la collaboration avec les Chevaliers de Colomb de Fort-Coulonge pour les aider pendant une période de difficultés financières ; et la fourniture de mises à jour des services d’urgence locaux 24 heures sur 24 pendant les inondations dévastatrices de 2019 et la pandémie de Covid 19. Selon Diane Grenier, présidente du conseil d’administration du PICS,  « la couverture des inondations de 2019 a été remarquable ! François et son équipe ont été très présents et appréciés par la communauté. »

François a aidé à créer un média multiplateforme qui comprend des entrevues, des divertissements et un site Web mis à jour avec des entrevues audio et vidéo ; il a eu son propre créneau horaire en tant qu’annonceur à l’émission « Bonjour Pontiac » de 6 h à 9 h, du lundi au vendredi, et il a organisé des débats politiques et parrainé de nombreux événements communautaires.

L’un de ces événements a été le Choix des Lecteurs du Journal, où il a non seulement été un commanditaire, mais où il a partagé la scène avec moi pour présenter les nominés et les gagnants, en français. Je me souviens particulièrement de son soutien lorsque, pendant la pandémie, nous n’avons pas été en mesure d’organiser notre habituelle remise de prix en personne : François a travaillé avec moi pour faire une présentation radio en direct des nominés et des gagnants pendant plusieurs soirées. C’était un véritable témoignage de son engagement envers la coopération et la communauté.

François Carrier, son énergie et sa vision manqueront au Pontiac. Je lui souhaite bonne chance dans ses nouvelles fonctions et j’espère que le conseil d’administration du CHIP aura la chance de trouver un remplaçant solide pour poursuivre le bon travail et les collaborations communautaires qu’il a créés au cours des 12 dernières années.

Lynne Lavery,
Directrice générale
Journal du Ponitac