Plus de pénurie de médecins

0
17



Au centre de santé du Pontiac, le recrutement et la rétention des jeunes médecins qui pourraient venir s’installer dans la région sont les priorités.                                                   (André Macron)

(Éd. André Macron)

GATINEAU, le 17 janvier 2014 – Alors que les discussions concernant l’implantation d’une faculté de médecine à Gatineau vont bon train et que les espoirs sont grands, M. Richard Grimard, directeur du CSSS du Pontiac, partage sa vision plus que positive de la tournure que pourraient prendre les événements.
Les cinq députés de L’Outaouais, incluant Charlotte L’Ecuyer, accuellaient les recommandations de l’étude de faisabilité sur la délocalisation de la faculté de médecine de l’Université de McGill en Outaouais. Cette étude, réalisée conjointement par la Dre Laurence Barraud et le Dr Gilles Brousseau, a été rendue publique le 30 janvier dernier par l’Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais.   
Cela fait 20 ans maintenant que l’université McGill et le CSSS du Pontiac travaillent en partenariat.
Depuis 2010, l’Outaouais offre le seul programme complet d’externat intégré délocalisé de l’Université McGill.  
Auparavant, sur les deux ans de résidence du          programme offert par   l’université (4 ans de   doctorat + 2 ans de     résidence), ce sont 6 mois seulement que les étudiants passaient en résidence dans la région. À présent, ce sont les deux ans complets favorisant ainsi les chances qu’ils s’installent définitivement. Depuis septembre dernier, il est maintenant possible de délocaliser la formation médicale de l’Université McGill au campus de l’Outaouais. Les réussites acadé-miques des externes    confirment la qualité de l’enseignement et de l’exposition clinique offerte.
Tout comme l’étude le mentionnait, alors que l’implantation d’une    faculté de médecine dans une région peut avoir un impact considérable sur l’attraction, le recrutement et la rétention de médecins dans cette même région, les résultats étant plus élevés même que ce qui pouvait être prévu, M. Grimard   confirme : « Le gros avantage de ce satellite à Gatineau, c’est que la grande majorité des étudiants reste ici après leurs études. On travaille fort pour assurer le recrutement dans le Pontiac et pallier le manque de médecins. Cette faculté de médecine à Gatineau est définitivement une valeur ajoutée. »
Le docteur Pascal Croteau serait en charge de la formation médicale et le CSSS est inclus dans le projet de ce campus santé. M. Richard Grimard envisage donc l’ensemble du projet d’un très bon œil et espère que les bonnes nouvelles ne tarderont pas à tomber. Les députés de la région, quant à eux, demandent au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, M. Pierre Duchesne, ainsi qu’au ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Réjean Hébert, de s’engager rapidement financièrement afin de supporter l’Université McGill dans l’implantation de sa faculté de médecine en Outaouais d’ici 2016.