Pavage et lumières de rues

0
33

Lionel Tessier

MANSFIELD-ET-PONTEFRACT – Le 5 avril dernier, le conseil municipal tenait sa séance régulière en compagnie d’une trentaine de citoyens. Seul le conseiller Gélinault Dionne était absent.

Lionel Tessier

MANSFIELD-ET-PONTEFRACT – Le 5 avril dernier, le conseil municipal tenait sa séance régulière en compagnie d’une trentaine de citoyens. Seul le conseiller Gélinault Dionne était absent.
Pavage : Au cours de la période de parole au public, un citoyen demandait si le projet de pavage du chemin des Rapides avait été abandonné. Le conseiller Neil Gervais a expliqué que de nouvelles informations ont amené le conseil à présenter un nouveau projet dans ce dossier. Le conseil a décidé d’utiliser une nouvelle technique de traitement de surface qui coûte moins cher que le pavage traditionnel et qui semble donner de meilleurs résultats à long terme. Ce nouveau procédé permettra à la Municipalité d’effectuer le traitement de surface non seulement sur une partie du chemin des Rapides, mais aussi sur des parties des chemins de la Passe et de l’île Pearson.
COF : Des citoyens représentant le COF (Citoyens ouverts à la fusion) sont de nouveau venus faire des représentations afin que la Municipalité consente à réaliser, avec Fort-Coulonge, une étude portant sur les avantages et les inconvénients à long terme de la fusion des deux municipalités. M. André Boisvert, qui fait activement des recherches dans ce dossier, a encore demandé pourquoi la Municipalité s’oppose à un tel exercice. Il s’est même dit prêt à débourser personnellement les 15 000$ qu’une telle étude pourrait coûter. La mairesse et les conseillers ont maintenu leur position, réitérant qu’ils ne voulaient pas
s’engager dans le processus de réalisation d’une telle étude. M. Boisvert entend poursuivre ses efforts en organisant, en mai, une session d’information publique sur ce sujet.
Chemin du Grand-Marais : à un citoyen de ce secteur qui demandait une mise à jour dans ce dossier, le directeur général a expliqué que le dossier avance : avant que Mansfield puisse faire des travaux dans ce secteur, il faut qu’un bout du chemin du Grand-Marais soit annexé à la Municipalité de Mansfield : la demande sera faite et on devra attendre la permission du MAMOT pour procéder à l’annexion et aux travaux.
Poêles extérieurs : par résolution, le conseil a décidé que toute nouvelle installation d’un poêle extérieur devra obtenir un permis de la Municipalité et se soumettre aux règlements qui s’y rapportent.
Résolutions générales
Une partie du retour de la taxe sur l’essence sera consacrée à des travaux au coin Poirier et Hérault.
Dons de 500$ pour le Grand Défi Pierre-Lavoie (à la CSHBO) et de 1 000$ à l’Âge d’or pour lui permettre de poursuivre ses activités.
Budget de l’OMH : il semble que cette entité n’ait pas fait de dettes cette année, donc la Municipalité n’aura pas à en payer 10% tel que prévu dans la loi.
Demande au MTQ (Ministère des Transports du Québec) : la Municipalité demandera que la vitesse sur la route 148 entre le garage de M. Allard et le chemin des Bûcherons soit réduite à 70 km-heure pour éviter des accidents aux sorties de la Maison des jeunes et du parc Amyotte.
Activités du 150e du Canada : cette année ce sont les pompiers volontaires qui organiseront ces festivités, à l’aide d’une aide financière de 7 000$ de la Municipalité.  Les profits de ces activités iront aux pompiers pour l’achat de nouveaux équipements (pince de désincarcération).
Par ailleurs le Comité du Carnaval a décidé de verser les profits de son tournoi de balle de l’été dernier (7 065$) à la Municipalité afin de mettre à niveau le champ de balle du parc Amyotte.
Des nouvelles lumières de rue (lampadaires) seront installées à plusieurs endroits, dont le chemin de la Passe, le chemin Terry-Fox, rue Paradis, à la Maison des jeunes, au coin des Pins et Paule.