Nouveauté à l’aréna

0
30

Lionel Tessier

MANSFIELD – Tous les conseillers et la mairesse, devant une dizaine de citoyens, participaient à la réunion mensuelle le 4 février dernier.
Personne n’a pris la parole au cours de la

Lionel Tessier

MANSFIELD – Tous les conseillers et la mairesse, devant une dizaine de citoyens, participaient à la réunion mensuelle le 4 février dernier.
Personne n’a pris la parole au cours de la
période de « Parole au public », mais plusieurs conseillers avaient des rapports des comités à présenter.  La conseillère Claudette Pleau rapportait que la biliothèque municipale se met à l’heure du numérique.  En effet, tous les abonnés qui désirent recevoir des livres sur leur ordinateur ou leur tablette numérique doivent se
rendre à la bibliothèque.  Martine, la bibliothécaire, leur fournira alors un NIP (Numéro d’identification personnel) qui leur
permettra d’accéder à la bibliothèque numérique.
Le conseiller Gélineault Dionne soulignait que le Centre de loisirs des Draveurs souffre d’un manque de revenus important parce que des clients de longue date (La ligue des boys, le programme de hockey-balle et l’ESSC) ont décidé de ne plus louer d’heures de glace. Par ailleurs, il annonçait que, dans le but de diversifier l’offre de service et de recueillir des fonds pour le Centre de loisirs (aréna), des bénévoles sont en train d’y construire un centre de conditionnement physique. Pour ce projet, la compagnie MDF de Pembroke a décidé de donner 80 panneaux
de 4X8.
La conseillère Véronique Lamoureux a invité la population à participer aux activités du carnaval d’hiver de Fort-Coulonge, tout en précisant que de nombreuses activités pour les enfants y seraient offertes gratuitement.  En fin de rencontre, elle a aussi annoncé l’intention du conseil de ne pas renouveler le contrat avec l’organisme
« Fondation Rues principales » étant donné que Lucille Bélair, la responsable, se sent à l’aise de continuer les activités du Comité de revitalisation sans le soutien de la Fondation.
Résolutions générales.
Le conseil a approuvé le changement de zonage des terrains qui appartenaient au Moulin Fortin, zonés industriel.  Le nouveau zonage permettra la construction de résidences.
Une entente de services sera signée avec le service d’incendie de la Municipalité de Bryson: cette entente précise les coûts qui seront encourus si la brigade de Mansfield se rend dans leur secteur et crée aussi une obligation réciproque de répondre à une demande d’aide de cette municipalité.
La demande de subvention au ministère de la Culture pour la réparation du toit de la Maison Bryson ayant été refusée, le conseil a décidé d’opter pour une solution alternative (des bardeaux plutôt que de la tôle) et il est possible que le Ministère accepte de subventionner cette solution.