Murale communautaire … bientôt

0
30

Allyson Beauregard (tr. L. T.)

CAMPBELL’S BAY – Après plusieurs levées de fonds et des mois de
planification, le projet de murale à Campbell’s Bay est presque complété et on prévoit le début des travaux pour bientôt.

Allyson Beauregard (tr. L. T.)

CAMPBELL’S BAY – Après plusieurs levées de fonds et des mois de
planification, le projet de murale à Campbell’s Bay est presque complété et on prévoit le début des travaux pour bientôt.
 Le Comité de revitalisation, qui est responsable du projet, espérait, au départ, que la murale pourrait être terminée à temps pour être dévoilée à l’occcasion de la parade annuelle du Père Noël de la municipalité en décembre, mais les plans ont changé. « Au début du projet, nous espérions que la murale serait prête à temps pour cette occasion, mais le plus important, c’est que tout ce projet se déroule bien », déclarait un membre du Comité et conseiller du village, Tim Ferrigan, ajoutant que le dévoilement devrait se faire au printemps,
peut-être même avant.
L’idée de la murale avait tout d’abord été présentée au conseil
par des résidants de Campbell’s Bay, Lizanne Kluke et Raymond Shea. Un comité de revitalisation, présidé par Tim Ferrigan et Maurice Beauregard, avait alors été formé afin d’étudier la suggestion avec l’aide de l’agente de développement culturel de la
MRC de Pontiac, Émilie Chazelas.
La murale en couleur dépeindra le « centre-
ville » du village dans les années 1950. Elle sera créée par une compagnie de Québec, Création Sautozieux, et sera
réalisée à partir de
photographies d’époque.
« Des photos anciennes provenant des gens de la communauté et aussi des Archives du Pontiac
serviront à illustrer des bâtisses et des objets qu’on trouvait à cette époque. Et en se basant sur des récits de ce
temps-là, des personnages seront aussi représentés sur la murale », ajoutait
M. Ferrigan.
La murale sera installée sur la rue Front sur la façade de la bâtisse
voisine de ce qui a été
la Maison funéraire Ringrose. La Municipalité a fait l’acquisition du
terrain et prévoit y
aménager un parc. Le cénotaphe, qui se trouvait sur le terrain de la MRC route 148 avant les travaux d’agrandissement, y sera aussi installé.
Et le Comité de
revitalisation a d’autres projets, peut-être d’autres murales, selon M. Ferrigan. Le Comité organisera d’autres levées de fonds pour la
réalisation de ces projets:
« Au cours de nos recherches, nous avons découvert beaucoup d’autres photos et récits qui ne pouvaient pas faire partie de cette murale, mais qu’il serait intéressant de faire connaître
au public. Nous avons
envisagé la possibilité d’avoir d’autres murales, plus petites, dans l’avenir, mais nous procédons une étape à la fois », concluait M. Ferrigan.